La Ligue nationale ne prend pas soin de ses joueurs

Certaines personnes ont mal à leur sport. Ils sont attristés par certaines choses et certains événements qui les éloignent de plus en plus du hockey. Certains se tournent vers le soccer, d’autres la MLB ou la NBA. D’ailleurs, voici une phrase saisissante de la famille de l’ancien joueur de la LNH, Jeff Parker :

J’aime le hockey, mais la LNH en ce moment ne prend pas soin de ses joueurs. J’espère que nous allons ouvrir quelques yeux.

Jeff Parker est décédé le 11 septembre 2017 et sa famille souhaite faire avancer les choses dans un sport préhistorique, elle qui a intenté un procès de 83 pages contre la LNH. Évidemment, les pages indiquent que les anciens joueurs étaient conscients des blessures en pratiquant ce sport, mais qu’ils ne s’engageaient pas dans un sport où les lésions cérébrales devenaient populaires.

Le procès de la famille allègue ceci: « La LNH était au courant des preuves et des risques associés aux lésions cérébrales traumatiques répétitives depuis plusieurs décennies, mais a délibérément ignoré et dissimulé activement les informations des joueurs, y compris le regretté Jeff Parker. »

Ce qu’il faut retenir du billet composé par le site KSTP est ceci : La LNH était au courant des évidences et des risques associés avec de multiples blessures traumatiques au cerveau depuis plusieurs décennies, mais a ignoré et caché l’information aux joueurs de façon délibérée.

Qui a pris le soin d’enseigner aux joueurs afin de les sensibiliser à tous les risques de se retrouver sur une patinoire, où le jeu physique et la vitesse sont de mise? Les joueurs du passé étaient-ils au courant des effets des commotions cérébrales et les effets secondaires à la suite d’une carrière?

Jeff Parker a souffert lors des derniers moments de sa carrière, il jouait avec des douleurs au niveau du crâne. Une fois à la retraite, Parker a vécu le restant de ses jours avec une encéphalopathie chronique traumatique (maladie cérébrale dégénérative associée à un traumatisme crânien répétitif), comme d’anciens joueurs tels Bob Probert, Derek Boogaard ou Steve Montador.

Bref, la LNH devra faire quelque chose un jour ou l’autre avant qu’un individu décède sur une patinoire.

En rafale

– C’est vraiment officiel pour David Desharnais.

– Quel moment singulier pour les gens de cette ville!

– Il est généreux monsieur Laraque.

– Nice!

PLUS DE NOUVELLES