La lettre d’excuses de Geoff Molson

On ne peut pas dire que Geoff Molson fait du surplace en ce moment. Le big boss du Canadien semble réellement en mission afin de ramener les partisans qui se sont échappés et ceux qui chialent, avec raison, contre ce club devenu moche à tous les niveaux. Lors du point de presse afin de livrer le bilan de saison, monsieur Molson a pris ses aises afin de bien faire passer le message. À la suite de ça, il ne s’est pas défilé en octroyant des entrevues ici et là, où il a été franc, direct et pas mal plus précis qu’à son habitude.

Le capitaine du navire tricolore a également fait parvenir une lettre à tous ses abonnés qui disposent de billets de saison. Ceux-ci ont été informés de cette tournure avant même la conférence de presse, surnommée mea culpa, du duo Molson-Bergevin. Souvenez-vous qu’on a eu beaucoup de promesses. Puis, pour s’assurer que les paroles ne s’envolent pas, il y a eu les écrits de Monsieur Molson. Avec cette lettre écrite de l’ordinateur de la secrétaire de Geoff Molson, les paroles sont imprimées.

Un lecteur de HabsolumentFan a fait parvenir la lettre en question aux personnes du site. Dans ce message, on retrouve exactement les propos qui ont été livrés lors de l’apparition de duo de choc devant les lentilles :

Molson se dit déçu de la saison… que le printemps à Montréal est beaucoup plus ensoleillé avec le Canadien de Montréal qui bataille en séries… il parle des lettres de noblesse qu’il souhaite récupérer…. qu’il souhaite retrouver les normes d’excellence qui représente le Canadien… que le produit sur la glace sera amélioré par Marc Bergevin… que l’expérience partisane sera plus cool… qu’il n’y aura plus de coût pour les billets imprimés…

Mais tsé. Les gens se foutent de la qualité des hot dogs, ce qu’ils veulent, c’est un show sur la glace. Donc, prions le seigneur pour que Marc Bergevin soit en mesure de réaliser un tour de force.

En rafale

– Tellement vrai. Combien de fois ai-je entendu cela!

– C’est là que la grande profondeur des Jets de Winnipeg prend toute son importance.

– Brad Marchand est un amant, pas un combattant! Hahaha!

– Il explique d’ailleurs son geste, juste ici.

– À 67 ans, Ken Hitchcock a finalement pris sa retraite… lui qui devait la prendre l’an passé.

PLUS DE NOUVELLES