La jeunesse amène une lueur d’espoir dans la noirceur que traverse le Canadien

À ce point-ci de la campagne, alors qu’il ne reste plus que six petites parties à disputer dans le camp du CH, il y a deux manières de voir les choses.

Certains n’en peuvent plus de voir cette Flanelle qui ne semble plus très sainte ruiner son image, en accumulant les défaites embarrassantes, et souhaiteraient mettre fin à cette agonie au plus vite.

Ce n’est pas une manière très positive de voir les choses…

Qu’on le veuille ou non, le Canadien jouit présentement d’une opportunité inouïe dont plusieurs équipes aimeraient sans doute se prévaloir. Plusieurs jeunes joueurs profitent actuellement des blessures de morceaux importants de la formation pour s’adapter à la LNH…

Si ce n’était des absences d’Andrew Shaw et de Max Pacioretty, Nikita Scherbak ne pourrait obtenir du temps de jeu au sein du top 9 du Canadien, au sein duquel il marque tranquillement son territoire. Ses performances facilitent petit à petit la tâche de Marc Bergevin, qui devra inscrire son nom au ballottage l’an prochain, s’il souhaite le reléguer au Rocket…

En ce moment, plusieurs jeunes joueurs siègent des postes qui dépassent probablement leur niveau de talent. Même si cela implique un grand nombre de défaites, des auditions importantes en découlent, qui aideront l’état-major du Canadien à prendre quelques décisions cet été.

Malgré une blessure, Charles Hudon a déjà inscrit 30 points cette campagne, en plus d’afficher une intensité exemplaire. En peaufinant graduellement son jeu défensif, Hudon démontre qu’il deviendra un rouage important du troisième trio lors de la prochaine campagne.

Même si plusieurs seront sceptiques à ce sujet, Jacob De La Rose donne raison au Canadien, qui a évité de l’envoyer au Rocket de Laval, de peur de le perdre au ballottage. Le trio formé de Galchenyuk, De La Rose et Lehkonen offre du bon hockey par les temps qui courent. Même s’il ne faut toujours pas s’attendre à des merveilles offensives de sa part, De La Rose prouve qu’il sera apte à occuper le poste de centre de quatrième trio l’année prochaine.

Il en va de même avec Artturi Lehkonen, Noah Juulsen, Mike Reilly. On parle ici de jeunes joueurs qui démontrent avoir ce qu’il faut pour occuper des rôles de soutien au sein du Canadien en vue de la prochaine saison… et qui empochent moins d’un million de dollars par année!

Dans la LNH d’aujourd’hui, miser sur des joueurs efficaces à bas prix est nécessaire dans la construction d’une équipe gagnante.

Encore une fois, Marc Bergevin bénéciera d’une marge salariale importante cet été afin de greffer des morceaux importants à son alignement. Si cet espace n’est pas suffisant, le directeur-général aura le luxe de bouger des joueurs de profondeur tels que Andrew Shaw, Karl Alzner, David Schlemko et Jordie Benn, alors que certains joueurs démontrent avoir tout ce qu’il faut pour faire le saut dans la LNH à temps plein.

Encore faut-il que les équipes adverses affichent un certain intérêt pour ces joueurs marginaux…

En Rafale

– C’est une réalité. Ce n’est pas une question de vouloir affecter la réputation de certaines radios sportives. Ces stations ont leur place au Québec et pour le monde du sport, leur pérennité est essentielle.

Il n’y a rien d’autre à ajouter sur le sujet.

– Addison et Lindgren intègreront l’alignement du Rocket.

– C’est une période d’auditions chez le Rocket également!

– Laurent Brossoit a été rappelé par les Oilers.

– Félicitations!

– Des retours importants chez les Bruins.

PLUS DE NOUVELLES