La dinde du Canadien ne sera pas la plus amère | Lundqvist de King… à Henrik | Bruce Boudreau remercié en janvier?

Comment allez-vous à l’aube des soupers, des partys et des réunions de famille? De mon côté, j’ai la chance d’être au sommet de ma forme puisque plusieurs trucs positifs tombent sur moi depuis un moment.

Toi, comment vas-tu, Michel? Farce à part, j’aurais vraiment souhaité un meilleur Noël pour le coach, mais ses joueurs ont été incapables de mettre la rondelle dans le filet, hier. Avec un gain face au Wild, ça aurait au moins cassé cette séquence désastreuse afin que le Canadien passe un Noël pas trop mal.

Dîtes-vous que le Canadien est loin d’être la seule organisation qui vit de l’adversité, en ce moment. Au Québec, on flagelle solidement ou l’on encense exagérément notre équipe chérie puisque l’amour pour elle est excessif. On nomme cela être en amour cul par-dessus tête

Tout ça me guide vers New York (Rangers), Pittsburgh et Anaheim…

Les Rangers sont en train de crasher, eux aussi… Les poulains d’Alain Vigneault n’ont enregistré que trois gains, en décembre. Pendant cette séquence, le King Lundqvist a vu fondre considérablement son pourcentage d’efficacité qui frôlait le 93.5%, en novembre. Il est passé de monsieur Hart et Vézina, à Henrik Lundqvist. Même si les Rangers ont ramassé deux points (en prolongation) hier, face aux Ducks, Lundqvist n’a même pas goalé pour 90%.

Il a atteint la barre des 90% seulement une fois lors de ses six derniers départs… Je me demande si Michel oserait critiquer publiquement Carey Price s’il affichait ce genre de statistiques (et s’il n’était pas blessé)? Je pense qu’il serait plus délicat qu’il ne l’a été avec ses jeunes cerbères.

Je dois dire que l’attaque des Rangers n’est pas si anémique que ça puisqu’elle a inscrit 30 buts, en décembre. Une moyenne de 2.73 buts par match, c’est presque suffisant pour gagner, alors il va falloir que monsieur Vigneault resserre sa défensive un brin et que Lundqvist revienne au sommet de son art pour que les Rangers reviennent dans leur sentier régulier.

En tout cas, les Rangers sont tout de même parvenus à donner une victoire à leur coach tout juste avant de quitter pour le congé de Noël. La dinde sera moins amère…

Du côté de Pittsburgh, ai-je besoin de vous rappeler que c’est noir en maudit là-bas? Mike Sullivan a ramassé un premier gain à son cinquième match derrière le banc d’une équipe qui ne semble pas tellement unie. Avant de marquer cinq filets lors du dernier match, les Penguins en avaient inscrit quatre… en quatre matchs.

Ça prend un traitement-choc là-bas et Mike Sullivan est loin d’être la solution miracle, malheureusement. Bouger des joueurs, c’est bien beau, mais ramener l’ordre en haut devrait être la priorité des propriétaires de cette concession. Ça ne tourne pas rond et ça ne part pas du vestiaire, ça part de plus haut et ça atteint le vestiaire. Du moins, eux aussi ont quitté pour le break des Fêtes avec un gain. La dinde ne sera pas délicieuse, mais elle sera beaucoup moins amère que celle du Canadien.

Si j’étais Ron Burkle ou Mario Lemieux, je remercierais Jim Rutherford au plus ca****! 

Les Ducks… Je ne comprends pas que Bruce Boudreau soit toujours derrière le banc de cette formation. Le bonhomme a pourtant tout écoulé ses vies depuis que la saison s’est entamée. Boudreau vit ce que le Canadien vit en décembre, depuis le jour 1 de cette campagne 2015-2016. Il manque nettement d’émotion au sein de ce groupe et le niveau de combativité n’est pas tellement élevé. Ça, c’est signe que les soldats ne sont plus capables d’endurer leur général puisqu’ils ne vont plus à la guerre pour lui.

J’ai la ferme impression que Bruce Boudreau ne traversera pas cette crise et qu’il sera remercié tôt en 2016. Les Ducks figurent au dernier rang dans l’Ouest, alors qu’ils devaient lutter pour le premier rang au général, lors des projections d’avant-saison. Les joueurs des Ducks souhaitaient peut-être que Boudreau soit remercié, comme cadeau de Noël?

En tout cas, si la dinde du CH est amère, imaginer ce que goûtera celle des Ducks… le canard?

J’espère qu’en ayant parcouru ces quelques lignes, le sourire des adeptes du Canadien s’étendra un peu plus. J’essaie juste d’être « positif », moi!

Ailleurs chez le Canadien
– En espérant que ce genre de sourire radieux revienne vite, chez le Canadien :

Mais quoi, Martin?

– Finalement, la première moitié de la saison du Canadien n’est pas si désastreuse que ça :

En rafale
– Pour les poolers, Johnny Gaudreau, Brent Burns, Derick Brassard, Joe Pavelski, Shane Doan et Joe Thornton ont récolté trois points : LIEN.

– Johnny « hockey » est tout simplement phénoménal et il a rejoint mon top 10 des meilleurs joueurs au monde. Hier, il a enregistré un deuxième tour du chapeau… en décembre :

https://www.youtube.com/watch?v=_oxmE4IZQt0

– En Arizona, les Leafs et les Coyotes ont inscrit trois filets en 21 secondes, en première période :

– Hier, j’ai contemplé le duel opposant les Sharks aux Kings et je dois avouer que Joe Pavelski figure parmi la liste des plus « vrais » : VIDÉO.

C’est vrai que pour tipper la rondelle, il est un as!

– Mais je dois dire que le jeu du mardi soir revient à T.J. Brodie et sa vivacité d’esprit :

Pas pire petit portrait, mon Tyler :

– Juste comme ça, c’est le dernier match préparatoire pour Équipe Canada Junior, aujourd’hui :

Le tournoi s’envolera officiellement à partir de 26 décembre à Helsinki, en Finlande. Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, cette tradition du temps des Fêtes traîne chez moi depuis mes 12 ans.

– Avec l’ajout de Mikko Rantanen, la Finlande étalera une formation très solide et elle sera à surveiller pendant ce tournoi :

– Les Cataractes de Shawinigan pourront compter sur du GROS renfort à partir du 5 janvier puisque Dmytro Timashov débarquera au sein de l’équipe :

– Quand Guy Boucher s’exprime, ça ressemble à ça :

PLUS DE NOUVELLES