La course contre la montre qu’a remportée Max Pacioretty avant l’accouchement de son dernier enfant

L’histoire de « l’accouchement » de la conjointe de Max Pacioretty est unique. Du moins, ce qui s’est passé de la chambre des joueurs, jusqu’au moment où Max Pacioretty est débarqué à l’hôpital. Un récit qui s’est amorcé à la suite du gain des Knights, où Pacioretty a inscrit le but gagnant, du côté d’Anaheim (le 4 janvier dernier). Le numéro 67 a reçu un message texte de sa femme, comme quoi le travail pour accoucher de leur enfant était entamé sérieusement.

Donc, à ce moment-là, Rick «Bronco» Braunstein, le directeur de service lors des voyagements, a hurlé aux joueurs de se dépêcher, qu’un bébé était sur le point de naître. Pacioretty était donc embarqué dans une course folle enfin de se rendre au chevet de sa copine, qui allait donner naissance à leur quatrième enfant. Tous les joueurs ont donné du sien afin que ça « roule », tout ça, les cheveux trempes puisqu’ils sortaient des douches.

Ils se sont assurés que nous nous dépêchions le plus rapidement possible afin de sortir de là. Le personnel et les joueurs ont mis le matériel dans le bus et l’avion, puis nous avons réussi à retourner à temps. – Pacioretty

Les gars, ses coéquipiers, se sont tous aidés puisque pour ceux-ci, il n’y a rien de plus important que la famille. En plus de ça, une fois rendu à Vegas, une voiture attendait déjà Max Pacioretty pour le véhiculer jusqu’à l’hôpital où se trouvait sa femme. Michael Pacioretty est donc né dans la nuit (2h) et évidemment, Max Pacioretty n’a pas fermé l’oeil cette nuit-là.

Le lendemain, Pacioretty est entré chez lui s’occuper de ses trois autres enfants, les nourrir, les coucher… pour ensuite s’endormir, se lever au petit matin pour récupérer sa femme et le nouveau poupon à l’hôpital, pour ensuite retourner rejoindre l’équipe. Cette journée-là, contre les Devils du New Jersey, Pacioretty a encore inscrit le but gagnant. Une belle histoire de l’ancien capitaine du Canadien, qui peut compter sur sa deuxième famille, son équipe.

En rafale

– Carey Price n’est pas mauvais depuis qu’il a renoué avec son étoffe.

– On n’y pensait plus, mais ce sera un match contre Jacob de la Rose ce soir.

– Pour ma part, je la referais sans souci.

– Clairement la statistique du jour :

– Le DG des Leafs est du côté de la Russie afin d’observer un joueur qui semble « populaire ».

On parle ici de Sergei Andronov.

– Europe?

https://twitter.com/JeremyFilosa/status/1082686293077827584

PLUS DE NOUVELLES