La consommation de marijuana serait chose courante dans la LNH

La fameuse légalisation de la marijuana, qu’on appelle ici du « pot », ce n’est pas vraiment quelque chose qui m’interpelle. Suis-je pour? Je ne crois pas. Mais laissons la politique gérer ce côté-là.

Ça, c’est le surnom d’un « gamer »!

Ce qui m’amène à parler de cette drogue, qui semble populaire au sein de la Ligue nationale.

Pour l’instant, c’est illégal dans pratiquement toutes les villes où une équipe de la LNH siège. Avec la décriminalisation au Colorado et bientôt au Canada, la Ligue nationale devra certes s’ajuster. Montréal, Toronto, Ottawa, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Vancouver, ça fait pas mal d’équipes qui pourront en consommer aussi facilement que de l’alcool.

La marijuana n’est pas une substance interdite dans le circuit Bettman puisque ça calme l’anxiété et le stress d’un sport avec une telle violence. Ça aide également à gérer la douleur de ce sport très physique… Des muffins au « pot », ça existe vraiment chez les joueurs de hockey.

Et tout comme l’alcool, les athlètes de la LNH peuvent demander de l’aide s’ils en sont accros (alors que pour le cas de la cocaïne, il est fortement conseillé de demander de l’aide). Dans le fond, que cette drogue soit légale ou non, ça ne change absolument rien POUR LA LNH. La ligue gère actuellement la consommation de pot à mi-chemin entre celle de l’alcool et celle de la coke… mais ça pourrait changer.

L’Association des joueurs devra toutefois se pencher sur la question de la marijuana très bientôt puisque cette drogue est illégale pour certains et légale pour d’autres. La NHLPA devra s’ajuster à tout ça. Un dossier qui s’annonce épineux.

En rafale

– J’adore cette formation composée de journalistes, joueurnalistes et analystes de la chaîne RDS.
 – Disons que les chambres au niveau de la KHL sont légèrement moins coquettes.

– Éric Gélinas doit vraiment prendre son mal en patience… et performer lorsque Sylvain Lefebvre fait appel à lui!

– Ce « maillot » est pour une bonne cause (lutte contre le cancer chez les enfants), mais ce n’est pas joli pour autant.

– Des joueurs des Flyers sur la réserve et d’autres rappelés.

PLUS DE NOUVELLES