La chute des Golden Knights a-t-elle déjà commencé?

N’importe quelle équipe aura, à un moment ou un autre de la saison, une mauvaise passe. Rien de plus normal

Lorsqu’il s’agit d’une équipe d’expansion, par contre, qui est sur le déclin depuis déjà 16 matchs, il est permis de se poser des questions.

Est-ce que le conte de fées des Golden Knights est tranquillement en train de s’effriter?

Ça aura pris du temps avant qu’on ait cette discussion, ils ont ce mérite…

Les hommes de Gerard Gallant avaient perdu leurs quatre derniers matchs à domicile (avant hier soir) et ne comptent que trois victoires en temps réglementaire, à leurs dix dernières joutes.

Rien d’alarmant, honnêtement, au niveau concret. Les Knights sont toujours au quatrième rang du circuit, à seulement deux points du troisième. Ils sont en position très confortable qui les assure presque de commencer le tournoi printanier à domicile ; une excellente nouvelle, pour une équipe qui a su profiter de l’énergie de ses partisans pour gagner.

Toutefois, on dirait que les autres équipes commencent à comprendre comment ça marche, à Vegas.

On a transformé des joueurs rejetés en menace offensive constante… Mais si tout ça n’était que le produit d’une énergie de vengeance et qu’au fond, l’équipe est plus facile à contrer?

On s’entend que personne ne s’attendait à ce genre de saison…

Depuis 16 matchs, Marc-André Fleury est celui qui garde l’équipe en vie. D’un point de vue offensif, les statistiques ne sont tout simplement plus au rendez-vous.

Alors… Bad luck passagère ou réelle régression?

À l’aube des séries, il faudra mettre le doigt sur la réponse…

En Rafale

– À surveiller.

– Ryan Poehling en fait partie.

– William Karlsson au sommet.

PLUS DE NOUVELLES