Kotkaniemi joue tellement bien qu’il va bientôt exploser offensivement

Le match du Canadien a été un gros spectacle, rempli de rebondissements jusqu’à la fin. Ce ne fut pas un duel de gardiens de but, loin de là, et malheureusement, le CH est reparti de Tampa sans point au classement.

On ne reviendra pas trop longtemps sur la performance d’Antti Niemi, d’accord, sauf pour se demander, à nouveau : si Price ne revient pas à Dallas, doit-il vraiment avoir le filet lundi? Ses statistiques ne militent pas en sa faveur.


(Source: hockey-reference.com)

Cela dit, il y avait tellement à dire sur le match que dans mon résumé, j’ai négligé de parler de l’attaquant qui a connu toute une soirée et qui aligne de plus en plus les bons matchs : Jesperi Kotkaniemi.

Hier, il a eu deux tirs bloqués par l’adversaire, mais cinq autres se sont rendus à Andrei Vasilevskiy, des chances de qualité. Le #15 a une vision du jeu au-delà de la normale et enfin, il commence à prendre ses aises et il utilise son lancer pour servir la cause de son équipe.

Je vous rappelle que vendredi soir, il a frappé le poteau à deux reprises.

Brian Wilde a raison : l’avenir est TRÈS prometteur pour KK. Ce qu’il fera dans quelques années, alors qu’il sera plus fort physiquement et établi, va faire le bonheur de tous les fans du Tricolore.

Demain, il disputera son 40e match de la saison. Et de la façon qu’il survole la glace, on peut s’attendre à ce qu’il augmente sa production offensive, déjà très honorable, de 4 buts et 14 passes.

Et pourtant, il n’a pas toujours eu des ailiers top-6 depuis le début de la saison!

En rafale

– Jussi Ahokas explique pourquoi il a retranché Kotkaniemi de l’équipe junior finlandaise l’an dernier. (RDS)

– Si le Championnat mondial junior retient beaucoup l’attention, d’autres espoirs du CH continuent de se démarquer, dont Samuel Houde.

– Jarret Tsyzka aussi d’ailleurs, lui qui est en feu depuis qu’il a quitté la liste des blessés.

– Le Rocket a peut-être manqué d’essence dans le réservoir hier, mais d’amasser un point de plus contre l’une des grosses équipes de la Ligue américaine, c’est très positif.

– Shea Weber a été généreux envers un fan, vendredi.

– À ne plus inviter au même party : Patrick Roy et Mikaël Robidoux.

PLUS DE NOUVELLES