Kevin Cheveldayoff aura du pain sur la planche

Pour la première fois depuis la saison 2014-2015, les Jets de Winnipeg participeront aux séries. Il était temps, dans leur cas, puisque cela fait plusieurs années que la formation du Manitoba possède une bonne équipe.

L’arrivée de Patrik Laine, lors de l’encan 2016, les a propulsé dans une autre dimension, puisqu’ils ont connu leur première campagne de 100 points, dans l’histoire du club.

Un peu comme les Maple Leafs de Toronto, les jeunes des Jets sont en train de faire leur marque, ce qui ne facilitera pas le travail de Kevin Cheveldayoff dans le futur, lorsqu’il sera temps de les signer à long terme.

La fenêtre est ouverte, mais peut-être plus pour longtemps.

Jacob Trouba sera agent libre avec restriction cet été, alors que son contrat de deux ans se terminera. Il demandera assurément une entente à long terme avec un bon montant d’argent. Si on rajoute à ça le fait que Patrik Laine signera un TRÈS gros contrat l’année prochaine, la situation va devenir assez incontrôlable.

Kyle Connor, qui connaît une saison du tonnerre à seulement 21 ans, sera également sans contrat à la fin de la campagne 2018-2019…

La masse salariale des Jets est déjà bien nantie puisque Scheifele, Ehlers, Byfuglien, Myers, Wheeler, Perreault ou encore Little comptent pour à peu près 40M$ sur le plafond…

Ce sera un été chargé pour la direction des Jets puisque plusieurs joueurs seront agents libres (avec ou sans restriction), dont Hellebuyck, Morrow, Lowry, Dano ou encore Matthias, entre autres.

Hellebuyck en sera un autre qui demandera beaucoup d’argent, avec la saison qu’il a connu…

Le temps des décisions est venu à Winnipeg, et même si leur fenêtre est ouverte pour encore 2 à 3 ans, le DG des Jets devra travailler d’arrache-pied afin de garder cette équipe compétitive…

En rafale

– Encore une fois, les Hurricanes ne participeront pas aux séries.

– La seule bonne nouvelle, à Laval…

– Carey Price a été très bon, hier.

– Misère…

PLUS DE NOUVELLES