Karl Alzner fait son mea culpa (et il veut être plus rapide)

C’est le retour du hockey… Et c’est le retour des points de presse donnés par les joueurs et les coachs! Hier, Karl Alzner s’est entretenu avec une dizaine de journalistes en même temps. Résultat : On parle de Karl Alzner partout dans les médias ce matin.

TVA Sports…

RDS…

Le Journal de Montréal…

La Presse…

À RDS, on nous dit que Karl Alzner est repentant, qu’il promet de rebondir après une saison difficile. Il faut rappeler qu’Alzner a connu toutes sortes de difficultés en 2017-18, après avoir signé un contrat de 23,125 millions $ durant l’été. Il était payé 6 millions $… Et il a terminé l’année avec 1 but, 11 mentions d’aide.

Et un différentiel de moins-7!

Il devait faire partie de cette brigade défensive améliorée (selon son DG).

Il aura 30 ans dans dix jours et son corps a subi plusieurs blessures. Sera-t-il vraiment capable de rebondir, et ce, durant quatre saisons?

Alzner est le premier à reconnaître qu’il a connu une première saison désastreuse avec le Canadien. Il a souvent eu l’air complètement dépassé par les événements.

Le Journal de Montréal a rapporté que selon Karl Alzner, il n’a pas été le vrai lui la saison dernière.

La Presse a mis l’emphase sur un quote ultra intéressant de la part du #22. Alzner prétend qu’il ne s’est peut-être pas mis assez de pression sur les épaules… Qu’il n’a pas été conscient des attentes que les gens avaient envers lui à Montréal… Qu’il n’en ait pas assez pris sur ses épaules.

Alzner a fait son mea culpa et il veut tourner la page.

Alzner croit qu’il s’est peut-être trop concentré à strictement tenter de faire le bon petit jeu défensif, sans plus. Il compte prendre plus d’initiatives en attaque, avec la rondelle, en 2018-19. Il a des attentes envers lui-même beaucoup plus élevées cette année.

Il avoue aussi avoir voulu passer sous le radar à son arrivée à Montréal… Mais que ça ne peut pas fonctionner ainsi dans un gros marché comme celui du Québec. Il doit provoquer les choses (sur la patinoire).

Alzner est conscient que les partisans et les experts n’attendent pas grand-chose de l’équipe cette saison. Il veut surprendre.

Il aimerait bien à nouveau jouer aux côtés de Noah Juulsen.

Espérons que sa vitesse et sa mobilité (pas ses plus grandes qualités) lui permettront de rebondir en 2018-19. Car le CH aura besoin de Karl Alzner… Et que celui-ci souhaite jouer plus vite.

Ah oui… Karl Alzner a aussi laissé sous-entendre que le rôle de capitaine sera rempli (à court terme) par un comité. Maudit qu’on aime ça remplacer quelqu’un par un comité chez le Canadien… #Markov

En rafale

– Pierre Dorion avait de bien plus belles offres que celle qu’il a acceptée hier en février dernier (et Bobby Ryan est toujours à Ottawa)…

– Il fait bien puisqu’il devra se battre pour l’une des deux dernières places disponibles à Montréal. #Congestion #Profondeur #BottomSix

– Toujours une bonne idée…

– Pas de conflits d’intérêts ici?

– Les couteaux volent bas entre Françoise Abanda et son coach. #ShitHitsTheFans

PLUS DE NOUVELLES