Karl Alzner a déjoué les pronostics

Pour remplir mes devoirs de la journée, je me dois de revenir sur Karl Alzner. Alzner n’a pas joué dans la Ligue nationale depuis le 24 novembre 2018. Ce sera donc une première joute en 2019. Lors de ses huit rencontres de la saison, il n’a amassé qu’une seule mention d’aide. À son dernier match avant de finir par quitter vers Laval le 27 novembre dernier, il n’a joué que 15 minutes et 48 secondes.

À Laval, il a repris une certaine confiance, il a enseigné et guidé les jeunots, tout en offrant une attitude irréprochable. Alzner, c’est un vrai pro, comme l’a nettement indiqué Joël Bouchard lors du séjour du vétéran avec le Rocket de Laval. Avec le club-école, il n’aura récolté qu’un mince deux points en 10 rencontres, dont un but. Disons que, à sa défense, il n’est pas un Alex Ovechkin au niveau du talent pour faire scintiller la lumière rouge.

Enfin bref, Alzner prendra la place de Mike Reilly au sein de la brigade défensive. Le 7e défenseur, c’est maintenant lui et plus David Schlemko, qui lui, devra passer un séjour (à son tour) avec le Rocket de Laval. Certes une déception puisqu’il ne semble pas comprendre la décision de Marc Bergevin. Il ne veut pas divulguer les grandes lignes de leur talk, mais c’est facile de lire entre les lignes. Il a aussi dit ne pas avoir eu de dialogue avec Claude Julien depuis…

Schlemko était inquiet de se diriger chez le Rocket de Laval, donc il a pris la peine d’en discuter avec son bon ami Karl Alzner afin de comprendre les exigences de Joël Bouchard. Coudonc, a-t-il peur de l’intensité « folle » de Joël Bouchard? Il trouvera certes que Bouchard n’a pas de demi-mesure.

En terminant au sujet de Karl Alzner : Qui aurait cru il y a un mois qu’il serait de retour sur la glace lors d’une joute de la Ligue nationale, surtout avec le Canadien?

En rafale

– Il n’y aura pas de réunion des Gouverneurs cette année lors du week-end des étoiles.

– Le gars veut se reposer, lui qui, à l’image de Carey Price, a un état physique fragile.

– Un grand retour.

– Joel Armia jouera son 200e match en carrière au niveau de la LNH.

– Si jamais vous voulez des patins comme ceux de Connor McDavid.

PLUS DE NOUVELLES