Justin Faulk et Jeff Skinner sacrifiés par le nouveau directeur général cet été?

Au début de la saison, il était permis d’être optimiste, quant aux Hurricanes. L’arrivée de Scott Darling, l’émergence de jeunes attaquants et l’une des brigades défensives les plus solides de la Ligue nationale étaient assez pour imaginer les Canes en séries éliminatoires, au moment où l’on se parle.

On a toutefois réalisé que l’équipe était encore très incomplète et qu’il manque vraiment quelque chose à leur noyau.

Un été mouvementé s’annonce, dès qu’un nouveau directeur général sera nommé.

Mais quelles seront ses priorités?

La nouvelle philosophie du DG déterminera bien des choses importantes, mais Elliotte Friedman a quand même deux noms au bout de la langue, lorsqu’il s’agit d’analyser qui quittera le navire.

On parle de Jeff Skinner et Justin Faulk. Les deux joueurs établis en Caroline depuis déjà quelques années ont fait leur apparition au sein des rumeurs de transaction, par le passé, et pourraient y faire un retour cet été. S’il est compréhensible de voir Faulk disponible, vu l’excès de défenseurs observable, il est assez curieux de voir Jeff Skinner comme un trade chip potentiel. Il est LA force offensive des Hurricanes, et s’il y a bien quelque chose qu’ils ne doivent pas faire, c’est bien se débarrasser de leur meilleur marqueur. Au contraire, il faut que l’alignement offensif de l’équipe soit amélioré, cet été. Peut-être en allant chercher un joueur de centre de qualité, qui sait?

Peu importe. Ils ont besoin d’un peu plus de punch.

Skinner sera éligible à une extension de contrat dès cet été, tandis qu’il reste 2 ans à écouler au contrat de Justin Faulk.

Sur une note un peu plus subjective… Je ne peux pas croire que Tim Dundon, après avoir pu observer sa mentalité qui se base beaucoup sur le ‘show’, puisse laisser partir un joueur aussi talentueux et impressionnant que Jeff Skinner. Au contraire, il faudrait l’aider en le jumelant à un bon playmaker. 

En Rafale

– Drake Caggiula s’est mis dans l’eau chaude…

– Rappel : Comme mon collègue Maxime Truman l’a dit ce matin, le Canadien ne peut pas se permettre de gagner ce soir.

– O’Reilly, le dieu des faceoffs?

– À surveiller.

 

PLUS DE NOUVELLES