Jouer pour le club-école (du club-école) du Canadien est un « enfer »

Être un joueur de hockey professionnel, ça sonne bien comme job, non?

Gagner sa vie en jouant au hockey, tout le monde voudrait faire ça, non?

En fait, être professionnel veut simplement dire que tu es rémunéré pour faire quelque chose. Si tu es payé pour jouer au hockey, c’est que tu es un joueur pro.

Mais attention, tous les joueurs professionnels ne jouent pas dans la LNH. Bon nombre d’entre eux évoluent dans la Ligue américaine, la ECHL ou la Ligue nord-américaine. Et dans le cas de ces deux dernières ligues, disons que la job est beaucoup moins glamour (et le salaire, beaucoup moins élevé).

Scott Wheeler du site TheAthletic a passé quatre jours avec les joueurs du Beast de Brampton, le club-école du club-école du Canadien. En un mot, il a résumé son séjour avec le Beast d’enfer (hell).

Le Beast disputait un programme triple : trois matchs en trois jours dans trois villes différentes.

Il n’a presque pas dormi.

Il a dû payer une amende (comme les joueurs de l’équipe), car il a pilé sur le logo et qu’il a utilisé son cell dans le vestiaire.

Il a dû passer de nombreuses heures sans manger… Ou à manger de la mauvaise bouffe.

Il a dû (tenter de) dormir dans l’autobus.

Il a dû dé-loader l’autobus comme les autres joueurs.

Il a gelé dans l’autobus.

Il a été pris au beau milieu d’une tempête de neige.

Des joueurs ont été mis à l’amende pour ne pas avoir jeté leur tabac à chiquer à la bonne place, pour avoir brisé le dress code et pour avoir été en retard.

Les recrues doivent payer une amende s’ils oublient de ramasser les rondelles à la fin des entraînements ou s’ils ne nettoient pas l’autobus après un road trip.

Tous les joueurs doivent payer 100 $ pour aller aux toilettes dans l’autobus.

Rappelons que les joueurs de la ECHL ne reçoivent que quelques centaines de dollars par semaine (entre 485 et 640 en moyenne)… Et qu’ils doivent tout donner sur la patinoire à chaque fois.

Et pourtant, les joueurs se tiennent et forment une équipe… Même si leur club va rater les séries. Tout ça sans vraiment pouvoir étudier ou se louer un appartement qui a du sens!

Je ne sais pas si c’est beau ou laid, sincèrement…

Si vous avez une équipe de la ECHL près de chez vous, allez l’encourager de temps en temps!

En rafale

– La famille Markov semble tellement heureuse.

– Maxime Talbot évoluera toujours du côté de la KHL la saison prochaine.

– Un nouveau masque pour Jake Allen… qu’il ne porte pas présentement. #SurLeBanc

– Même un gardien qui est sur le banc peut se faire blesser par une rondelle.

– Neymar est juste trop fort!

PLUS DE NOUVELLES