Jonathan Drouin serait désormais meilleur grâce aux médias, selon Claude Julien

Voilà un discours qu’on n’entend pas tous les jours : Claude Julien a avoué aux médias que la pression médiatique du marché avait aidé Jonathan Drouin à devenir un meilleur joueur plus constant.

Comment explique-t-il cette théorie? Selon lui, faire le saut dans un marché sous pression l’a mené à un constat important. On ne peut pas prendre de soirée de congé, lorsqu’on joue pour le Canadien de Montréal.

C’est pourquoi il est désormais plus confortable et surtout plus productif à Montréal, en général. Il est devenu tout un joueur qui a mis de côté la pression pour en faire un mode de vie auquel il se fie pour être la meilleure version de lui-même chaque soir.

Force est d’admettre qu’il est encore au coeur d’une phase importante de sa carrière, celle durant laquelle il devient plus mature et finit de se développer en tant que joueur et individu.

Claude Julien mentionne que Drouin a pris l’été pour se pratiquer et arriver au camp plus préparé et éduqué à propos de ce qu’il doit faire pour dominer.

Il est logique de croire que c’est aussi le cas pour Max Domi, qui a explosé dans un des marchés les plus couverts de la Ligue. Il faut dire qu’avant, il jouait en Arizona.

Croyez-vous qu’il s’agit réellement de la raison derrière le succès des deux joueurs? Le Canadien a-t-il trouvé comment exploiter la pression médiatique?

En Rafale

– Fait intéressant.

– Le plan parfait.

– Quand même vrai.

– Zadina au WJC.

PLUS DE NOUVELLES