Jonathan Drouin : de héros à zéro… et un 4e revers consécutif

Charles Hudon effectuait un retour au jeu et c’est Matthew Peca qui s’est retrouvé à manger du popcorn dans les gradins. Hudon devait prendre cette chance pour démontrer son savoir-faire, qui n’a pas été mis tellement en évidence depuis le lancement de cette campagne 2018-19. Au final, avec Jesperi Kotkaniemi, Artturi Lehkonen, et avec un échec avant soutenu, Hudon a distribué 13 des 51 mises en échec du Canadien. Ah pis, le Canadien poursuit sa séquence de revers, qui est maintenant à quatre avec cette défaite de 3-2 contre les Bruins (dans un match digne de la rivalité entre les deux clans).

Un début de match laborieux défensivement, avec trois ou quatre revirements… Néanmoins, le Canadien s’est ensuite mis à jouer avec un peu plus de mordant, mais la défensive a été moche, laborieuse et atroce, surtout pendant les 20 premières minutes.

Sur le premier but des Oursons, un revirement a été créé par Kotkaniemi, et Backes, qui vit une saison de misère, en a profité pour inscrire son premier à son 18e match.

Ensuite de ça, sur le but de Jake DeBrusk, on a pu voir une fois de plus une défensive dépassée, lente et étourdie… C’est simple, Kulak a été sortie de ses patins!

La première période s’est terminée en échauffourée à cause, entre autres, du coup dans les parties de Kevan Miller. Selon Michel Bergeron, Brendan Gallagher devrait être suspendu sur cette séquence… Au final, il devrait recevoir uniquement une amende de quelques dollars.

Drouin s’est encore fait frapper solidement cette fois-ci par Kevan Miller, mais comme hier, il a poursuivi la rencontre sans problème. Disons que ce fut la séquence du deuxième engagement, où aucun filet n’a été inscrit. La robustesse a donc pris le dessus sur la facette offensive de la game.

L’offensive du Canadien a été très amorphe, mais donnons un 10 sur 10 pour l’effort d’Artturi Lehkonen, qui a marqué un but… qui a aussitôt été refusé. Tu ne peux pas pousser le gardien de but pour enfiler la rondelle derrière lui, Artturi!

ENFIN. Avec 13 minutes à faire au match, le Canadien a noirci la feuille de pointage avec un effort individuel magistral de Jonathan Drouin.

Par la suite, en avantage numérique, le Canadien a nivelé le pointage pour, une fois de plus, revenir de l’arrière. Quel travail de la part d’Andrew Shaw sur le 10e de la saison de Tomas Tatar.

Bravo à Drouin, qui connaissait toute une troisième période avant ces quatre minutes au cachot, qui a permis au Bruins de rafler cette victoire. De héros à zéro, Jonathan!

Bref, Tuukka Rask et les Bruins ont eu leur revanche sur Carey Price et le Canadien de Claude Julien.

Prochain match : mardi au Centre Bell (19h30), alors que les Hurricanes seront en ville. Encerclez cette journée sur votre calendrier, car Shea Weber devrait y être.

Prolongation

– Saviez vous que Karl Alzner pouvait être aussi physique que ça?

– Brad Marchand n’a peut-être pas liché personne, mais il s’est fait déranger par la peste du Canadien, Max Domi.

– Ça, c’est la plus belle parole qu’a dite Michel Bergeron lors de la dernière décennie.

– La statistique du jour doit absolument revenir à David Backes, qui ne performe pas vraiment comme prévu depuis qu’il a signé son pacte monstrueux avec les Bruins.

– Michael Chaput a été l’un des meilleurs éléments du Canadien de Montréal ce soir, mais personne n’osera le dire.

PLUS DE NOUVELLES