Joël Bouchard se fout des hôtels 5 étoiles et des vols nolisés

Tout le monde surveille l’Armada de Joël Bouchard du coin de l’oeil. Certains, les partisans de l’équipe, souhaitent que cette formation remporte les honneurs afin de se diriger pour la première fois vers la Coupe Memorial. Alors que d’autres, les adeptes du Canadien, ont hâte que ce groupe s’incline afin de voir la suite des choses dans le dossier Bouchard. D’ailleurs, le pilote de l’Armada n’était pas d’humeur hier à la suite d’un revers des siens (5-3). Le Titan mène donc cette série finale 3-2.

Si on jase plus en profondeur de Bouchard, un homme avec cette étincelle dans les yeux, on comprend rapidement que d’enseigner aux jeunes était sa destinée. Cet homme de hockey a passé trois saisons à RDS, siégeant tout près du gardien, afin d’analyser la game. Maintenant, ce rôle est tenu par Marc Denis. Bref, même s’il passait du temps avec les joueurs, qu’il voyageait en vol nolisé et qu’il dormait dans des hôtels 5 étoiles, ce n’est pas ça qu’il voulait. Lui, c’est enseigner qu’il aime.

À partir de là, il a formé un groupe incluant Daniel Brière, Jean-Sébastien Giguère et Ian Laperrière afin d’acheter une concession de la LHJMQ. Cette franchise est devenue l’Armada. Depuis ce temps, il ne lui reste qu’à conduire la Zamboni et il aura tout fait au sein de cette équipe-là. Au cours de ces cinq dernières années, il a également fait partie de la direction de Hockey Canada. Ça, c’est le travail qu’il aime. La télé, c’est bien beau, mais tu n’es pas dans la game directement.

Bouchard a passé 14 ans dans le show, et il a passé trois ans avec Jacques Demers à RDS. Même si Bouchard n’a pas eu la chance d’être dirigé par monsieur Demers, de travailler avec lui a été suffisant. Bouchard a appris d’un homme simple, avec qui il a passé du bon temps entre les périodes ou lors d’un dîner sur la route. Ces histoires inspirantes et l’amour que Jacques avait pour ses joueurs ont grandement influencé Bouchard, qui a retenu tous les propos lancés par Jacques Demers, cet homme de coeur.

Donc, il y a un peu de Jacques Demers dans la façon de faire de Joël Bouchard, n’est-ce pas positif? Il est un fit naturel pour le Canadien.

En rafale


– N’oubliez pas que le Championnat mondial se poursuit encore aujourd’hui.

– P.K. Subban ne serait pas content de lire cette rubrique de Michel Bergeron. Souvenez-vous qu’il a défendu son cerbère devant les médias.

– Le but refusé au Lightning, à cause d’un homme en plus, sera-t-il le tournant de la série?

– Le sauveur des Blue Jays de Toronto porte un nouveau nom : Luke Maile.

– Qui croit sincèrement que Jean Pascal s’inclinera? On dirait que c’est impossible à croire.

PLUS DE NOUVELLES