Joel Armia : le travailleur de l’ombre

Comme le veut la coutume, lors d’une victoire du Canadien au Centre Bell, la première étoile du match se présente devant les lentilles de RDS pour une entrevue sur la glace menée par Marc Denis.

Sauf que cela peut parfois être intimidant. 

Hier soir, Joel Armia a été élu la première étoile du match, grâce à sa superbe performance. Sauf qu’il a décidé de laisser sa place à Tomas Tatar pour l’interview de fin de match.

Personne ne saura vraiment pourquoi il a pris cette décision, mais il y a fort à parier qu’Armia n’était pas très friand à l’idée de répondre à des questions devant 20 000 personnes.

Et c’est très bien comme ça. Joel Armia est un joueur plutôt timide et il ne se dévoile pas beaucoup devant les caméras afin de mener de longues entrevues.

Inquit, cela ne lui empêche pas d’être performant pour son équipe.

Sur la glace, Joel Armia prouve peu à peu qu’il est un joueur important pour le Tricolore. Il a beau ne pas récolter de points à une cadence de folie, sa capacité à être bon des deux côtés de la patinoire est un atout important pour Claude Julien.

Il tue des pénalités – il a embouteillé les Coyotes dans leur territoire à lui seul – tout en exerçant un échec avant soutenu. Son gros gabarit lui permet de s’imposer dans les coins de patinoire, ce qui est une caractéristique qui ne court pas les rues chez le Canadien.

En plus, Armia possède une excellente vision de jeu et de très bonnes mains.

Bref, il n’a peut-être que 12 points en 26 matchs, mais Armia s’est révélé comme un important atout pour le Canadien. Et le match d’hier nous l’a montré.

En rafale

– À lire !

– Price est proche d’un autre record d’équipe.

– Le Match des étoiles de la AHL sera diffusé sur les ondes de Sportsnet, dimanche et lundi.

– Très intéressant.

PLUS DE NOUVELLES