Joe Morrow s’en va à Winnipeg

Le Canadien a bougé. Joe Morrow rejoindra les « puissants » Jets de Winnipeg. Mine de rien, Morrow a rapporté plus que Jakub Jerabek, qui lui, a donné un choix de cinquième tour en 2019. Les Jets, à l’inverse du Canadien, sont très sérieux en vue des grands honneurs.

En 38 matchs avec le Canadien, Morrow, l’un des favoris de Claude Julien, a récolté un total de 11 points (dont cinq buts). Au début de l’automne, il faisait partie d’une brigade qualifiée de « meilleure que celle de l’an dernier » par Marc Bergevin. Aujourd’hui, Mark Streit, Jerabek et lui n’y sont plus… Tout un hasard, n’est-ce pas?

Morrow bouge bien la rondelle, mais son rôle avec les Jets sera de profondeur. Celui qui joue un match sur deux ou qui remplace l’un des membres de cette brigade qui doit passer du temps à l’infirmerie. Quoiqu’il pourrait agir comme sixième défenseur de cette équipe, ne sait-on jamais!

Toutefois, ce qui me fait sourire dans tout ça demeure la réaction de Morrow, qui ne s’attendait pas à quitter la métropole. Comment peut-il avoir capoter dans une ambiance aussi négative? Un bref moment et une expérience fantastique. Qu’est-ce qui était aussi fantastique que je n’ai pas vu?

Antti Niemi est toujours un membre du Canadien, donc j’ai l’impression qu’il pourrait parapher un nouveau pacte avec la Sainte-Flanelle pendant l’été.

PLUS DE NOUVELLES