Jimmy Howard vaut-il un choix de première ronde ?

Ce n’est qu’une formalité : les Red Wings ne participeront pas aux séries éliminatoires, et les dirigeants de l’équipe le savent.

Après un début de saison catastrophique, le club du Michigan s’est repris, s’approchant même à quelques points d’une place aux séries. Or, la bande à Dylan Larkin est retombée dans ses mauvaises habitudes, dernièrement.

Les Red Wings ont une fiche de 1-6-3 lors des 10 derniers matchs, tandis qu’ils se positionnent dans les abysses (14e) du classement de l’Est avec 42 parties de jouées. 

La direction se prépare donc à vendre lors de la date limite des transactions – qui est dans un peu moins de deux mois – et elle espère évidemment regarnir sa banque de choix/d’espoirs en vue du futur.

D’ailleurs, tout indique que Jimmy Howard, l’actuel gardien partant de l’équipe, sera envoyé sous d’autres cieux d’ici le 25 février. Il est dans la dernière année de son lucratif contrat, ce qui fait de lui un candidat de choix pour une équipe qui souhaiterait se renforcer devant les cages pour les séries éliminatoires.

Les Red Wings demanderaient un choix de premier tour pour laisser filer leur cerbère #1.

Est-ce trop ? Un peu, si vous voulez mon avis.

Malgré une défensive plutôt faible devant lui, le gardien de 34 ans a tout de même réussi à maintenir une fiche de .500, un taux d’efficacité de .918% et une moyenne de 2.77.

Par contre, est-ce qu’un DG sera prêt à donner un choix de premier tour pour un gardien de location ? Ça, c’est plutôt incertain…

C’est donc plutôt bon, considérant les circonstances. Le seul hic est qu’il compte pour 5.2M$ sur la masse salariale. Les équipes aspirantes aux séries sont souvent serrées sous le plafond et les Red Wings devraient retenir un peu de salaire pour effectuer la transaction.

Mais ça ne devrait pas les déranger.

Bref, c’est une histoire à suivre, comme dirait l’autre…

En rafale

– Ça continue…

– Ça, c’est drôle.

– Quel est le plan des Islanders ?

– Intéressant…

PLUS DE NOUVELLES