Jim Nill pourrait-il cibler Max Pacioretty pour sauver son emploi?

Le directeur général des Stars de Dallas, Jim Nill, a été idolâtré durant de longues années. Dans son rôle, rares sont les dirigeants qui sont parvenus à obtenir deux centres dignes du top 6 en un si court laps de temps…

Il a rapidement mis son empreinte sur les Stars, se démarquant par sa proactivité. Malheureusement, plus le temps file, et plus nous sommes en droit de se demander si Nill n’est pas un peu trop actif…

L’ancien adjoint de Ken Holland au sein des Red Wings ne s’est qualifié en séries éliminatoires qu’à deux reprises en cinq années de service au Texas. Plusieurs de ses acquisitions telles que Jason Spezza et Martin Hanzal grugent une portion importante de la masse salariale de l’équipe, en étant incapables de s’y imposer.

Les Stars manquent cruellement de profondeur. Hormis le premier trio, le premier pointeur à l’avant est Mattias Janmark, qui n’a accumulé que 34 points cette année…

Jim Nill cherchera vraisemblablement à greffer de la profondeur à son alignement cet été pour remédier à la situation. On doute que l’ajout d’espoirs russes suffise à ramener l’équipe en séries éliminatoires…

Anthony Di Marco estime que dans ce contexte, Nill pourrait se tourner vers Max Pacioretty.

La chimie entre Alexander Radulov et le capitaine du Canadien est connue. Insérer Radek Faksa au milieu de ces deux ailiers sera l’équivalent de recréer la combinaison concoctée par Michel Therrien, qui comptait sur Phillip Danault au centre.

Les Stars n’auraient qu’à ajouter un espoir de second plan au 13ième choix du prochain encan pour séduire le Canadien…

Toutefois, ce ne serait pas forcément un bon coup pour Jim Nill, qui pourrait utiliser sa sélection pour greffer un bon espoir à son organisation…

Si la tendance se maintient, David Perron, James Neal et James Van Riemsdyk, trois ailiers gauches, atteindront l’autonomie complète. Plusieurs équipes tenteront de s’entendre avec ces joueurs avant de se départir d’actifs importants pour acquérir Max Pacioretty…

Même si le franc-tireur est le meilleur joueur du lot.

On en parle à profusion, mais au final, il est possible que la présence de plusieurs buteurs sur le marché vienne compliquer la tâche de Marc Bergevin, s’il souhaite se départir de son capitaine au repêchage…

En Rafale

– Il y a de plus en plus de bruit en ce qui concerne l’arrivée de Lou Lamoriello à New York…

– Un excellent papier sur un des piliers du hockey.

– Totalement en accord avec Vincent Destouches.

– Un gardien sort son téléphone intelligent de son gant… en plein match!

PLUS DE NOUVELLES