Jesperi Kotkaniemi est assuré de jouer toute la saison à Montréal

Lorsque le Canadien a misé sur Jesperi Kotkaniemi au repêchage, en juin, on s’attendait à ce que le jeune homme, qui allait avoir 18 ans en juillet, poursuive son développement en Finlande.

Contre toute attente, il a démontré dès le camp d’entraînement sa capacité d’adaptation et d’apprentissage rapide et il a convaincu l’état-major du Canadien qu’il a sa place avec le grand club.

Bientôt, il va fouler la glace pour une 40e fois cette saison.

Ce qui veut dire qu’il va franchir une nouvelle étape en vertu de la convention collective. Il pourra se prévaloir de son autonomie complète après huit saisons dans la LNH, soit à 26 ans.

Et ça n’a aucune importance.

Comme le Finlandais ne sera pas du Championnat mondial junior qui se mettra en branle le 26 décembre, à Vancouver, ça devient très évident que le jeune homme va finir la saison avec le Canadien. En soi, ce n’est aucunement une surprise. Et c’est la bonne chose à faire dans son cas. Un renvoi en Finlande n’aurait aucune valeur ajoutée pour son développement, tout comme un stage avec le Rocket, à Laval.

À ce moment-là, bien peu auraient prédit qu’il jouerait dès cette année sa première saison complète dans la LNH.
(Source: Youtube)

Une autre preuve qu’il est bien ancré à Montréal : malgré les surplus de joueurs, JAMAIS on a mentionné que Kotkaniemi était en trop. Il est déjà un stud dans l’alignement et personne ne s’en plaint.

Il continue très bien son apprentissage en pilotant le 3e trio et en obtenant des responsabilités en avantage numérique. Il montre régulièrement l’étendue de son grand sens du hockey et de ce qu’il peut faire avec et sans la rondelle. Et ce, en ayant eu plusieurs matchs avec des ailiers avec le coeur gros comme ça, mais au talent plus limité.

De la façon qu’il performe, c’est une question de temps avant qu’il ne commence à empiler les points plus régulièrement.

Son autonomie? Il a déjà son contrat d’entrée à écouler. Peut-être signera-t-il un contrat de transition ensuite, ou pas. Beaucoup d’eau va couler sous les ponts. Inutile de se tracasser avec ça.

Continuons de profiter de son développement et de son grand sourire qui traduit tout le plaisir qu’il a à évoluer avec le Canadien!

En rafale

– L’ambiance est vraiment bonne chez le CH. La pause des Fêtes va être dans la bonne humeur!

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

Lol what is going on here?!?! @jesperikotkaniemi @vmete98

Une publication partagée par HABSFANPAGE (@instagohabsgo) le

– On parle peu de cette signature d’un joueur autonome qui rapporte aux Panthers depuis un an et demi.

– Ça c’est drôle (et très cool)!

– Il est déjà un peu dans l’ombre d’Elias Pettersson, mais Brock Boeser est TRÈS important pour les Canucks!

– Pour le moment, sa bonne tenue devant le filet des Flyers pourrait changer les plans.

PLUS DE NOUVELLES