Jeff Petry et son différentiel… pas si mauvais que ça?

Shea Weber ayant dû s’absenter pour plus de 60 matchs, la saison dernière, le Canadien a confié un rôle très important au défenseur Jeff Petry. Disputant en moyenne 23 minutes et 30 secondes par rencontre (un sommet chez les joueurs en santé à partir de la blessure de Price), le #26 a eu droit à des tâches plus difficiles que celles auxquelles il était habitué.

Le résultat fut décevant pour le Canadien, Petry et les amateurs, surtout ceux qui s’alimentent du négatif.

Petry a terminé la saison avec un différentiel de -30, le pire chez les défenseurs de l’équipe. Joe Morrow, qui n’a disputé que 38 matchs, se classe au deuxième rang, à -11, et Karl Alzner, très souvent partenaire de Petry, a cumulé une fiche de -7.

Chez les attaquants, seul Alex Galchenyuk a connu une pire saison, à -31. 

On a très souvent dit que le différentiel positif/négatif n’était pas représentatif à 100% de l’impact d’un joueur. C’est le point qu’a voulu défendre Nathan Ni, de Eyes On The Prize.

Selon lui, ce sont plutôt les circonstances qui lui ont nui.

En décortiquant ses buts pour et contre, on réalise que la grande majorité de son différentiel négatif vient de situations à 4 contre 4 et 3 contre 3, comme on le voit ici. -12 de son différentiel est attribué à ces situations, ce qui est quand même considérable.

Jusque là, je me disais que ça ne changeait rien. Je veux dire, qu’est-ce que ça démontre? Qu’il n’a pas été à la hauteur dans des situations tout aussi importantes?

C’est après que le meilleur point se pointe le bout du nez. 

Petry a été TRÈS malchanceux. Lorsqu’il était sur la glace, seulement 8.62% des tirs de son équipe ont déjoué le gardien, tandis que le gardien du Canadien a connu des moments désastreux en n’arrêtant que 68.52% des tirs dirigés vers lui.

Suis-je d’accord avec l’analyse? Pas à 100%. Il est très possible que Petry ne soit pas la victime, mais plutôt un acteur dans ces chiffres décevants. Il y a une nuance, lorsqu’on veut utiliser les statistiques avancées.

Toutefois, je respecte l’analyse poussée. Beau travail, franchement.

En Rafale

– Mark Jankowski s’entend avec les Flames.

– La LCF en danger?

– Quel tournoi de Mbappé…

PLUS DE NOUVELLES