Jeff Petry: 6 ans, 33 millions | La suite pour Emelin?

Il n’y a pas à dire, Marc Bergevin tenait à Jeff Petry. Les séries sont à peine terminées qu’il s’est assuré de ses services pour une durée de six ans.

L’entente versera au défenseur droitier une somme totale de 33 millions et aura un impact de 5.5 millions sur la masse salariale. Une clause de non-échange complète est également incluse.

Ce n’est pas rien, mais il s’agit bel et bien du prix du marché. En séries, Petry a cumulé le meilleur temps de possession chez les défenseurs en dépit d’avoir amorcé 60% de ses présences en zone défensive. En sa présence, le Canadien a aussi enregistré 60% des buts pour.

Sa première passe vise en plein dans le mille, son coup de patin frise l’élite, ses instincts offensifs ne sont pas à dédaigner et son lancer est malignement bien placé. Ce n’est qu’une question de latéralité s’il occupe la chaise de 3e défenseur, car on pourrait le voir coiffer Markov avant longtemps dans la hiérarchie symbolique du club.

Le Canadien consacre en tout 24.35 millions à son top-4, ce qui est considérable alors que Marc Bergevin dispose à présent de 4 725 000$ sous le plafond salarial pour renouveler les pactes d’Alex Galchenyuk et de Nathan Beaulieu.

Andrei Markov est vieillissant et perd de son lustre lorsqu’il n’est pas jumelé à Subban.  Alexei Emelin, qui est surpayé à 4.1 millions par année, a connu une autre saison en montagnes russes. Malgré d’excellentes séries, Tom Gilbert a eu sa part d’ennuis en saison régulière et on pourrait lui préférer Greg Pateryn et son maigre salaire de 562 000$.

La marge de manoeuvre n’est pas suffisante dans les circonstances pour colmater les brèches à l’attaque, ce qui laisse croire qu’un des arrières mentionnés plus haut sera sacrifié. Les munitions à l’interne – Hudon, Andrighetto et/ou Scherbak –  peuvent prêter main-forte, mais ne pourront vraisemblablement régler l’absence d’un centre numéro un digne de ce nom si l’on ne daigne pas de mettre à l’essai Alex Galchenyuk pour une longue durée.  D’autant plus que Nathan Beaulieu montre de belles promesses et reluque un poste à la gauche du quatuor défensif.

Échanger Emelin semble être la meilleure solution, mais il sera difficile de refiler son lourd contrat venant à échéance en 2018. Si Bergevin réussit pareil tour de force, il pourrait donner la voie libre à Beaulieu de déployer toutes grandes ses ailes en compagnie de Subban. Markov accepterait alors des responsabilités réduites avec le très mobile Petry, dont le style de jeu facile à piger convient à presque tout le monde. Rappelons qu’il a longuement (et efficacement) traîner sur ses épaules un Andrew Ference au bout du rouleau.

En rafale
Beleskey parle comme quelqu’un qui ne peut contrôler sa destinée. #TesteraLeMarché? 

– Aie, aie, aie…

– Steve Yzerman délire…

– Première date sur le calendrier du CH.

– P.A Parenteau pose pour le magazine du CH.

– EXCLUSIF: Lionel Messi est bon.

https://www.youtube.com/watch?v=HAwEuOgI7yU

– C’est Brandon Prust qui s’en réjouit.

– Un glitch loufoque du jeu NHL 15: LIEN

– Il semble que la situation financière à Glendale n’est pas si misérable, après tout.

– Heureusement que ce genre de situation n’arrive pas à Nashville.

– Devante Smith-Pelly dévoile son joueur ultime.

– Que veut-il dire? Qu’il était blessé?

– Mike Ribeiro veut un contrat à long terme à Nashville. LIEN

– 25Stanley et Martin Leclerc prédisent la Coupe au Lightning. LIEN | LIEN

Je ne miserais pas contre les Hawks, mais ce serait bien de voir une équipe l’emporter avec autant de talent offensif. Comme quoi la défense gagne des championnats, mais parfois la meilleure défense est l’attaque.  

– Petry était émerveillé quand il est arrivé à Montréal. LIEN

– Pierre LeBrun croit d’ailleurs qu’il aurait pu accepter plus d’argent en testant l’autonomie. LIEN

PLUS DE NOUVELLES