Jean-Charles Lajoie veut voir Mark Stone à Montréal

C’est l’incertitude du côté d’Ottawa. À quelques jours de la date limite des transactions, les destins de Matt Duchene, Ryan Dzingel et Mark Stone ne sont toujours pas scellés.

On s’attendait, en début de saison, à une prolongation de contrat pour Mark Stone, mais ce dernier n’a toujours pas signé d’entente avec sa formation.

Dans tous les cas, il est de plus en plus probable que ces trois joueurs soient envoyés sous d’autres cieux d’ici la date limite des transactions.

Mais concentrons-nous un peu sur Mark Stone. Si plusieurs rumeurs envoient l’attaquant de 26 ans du côté de Calgary, notamment, Jean-Charles Lajoie, lui, aimerait vraiment que Marc Bergevin transige pour obtenir les services du #61 des Sens. 

Dans le cadre de l’émission JiC, le coloré animateur a affirmé que Stone serait un « fit » parfait pour le Canadien. Lajoie serait prêt à donner un choix de premier tour et un jeune espoir. Mais… il ne faut pas oublier que Stone n’a pas de contrat pour l’an prochain (ufa) et que Marc Bergevin ne veut pas se déshabiller pour un joueur de location.

Si l’offre est plutôt logique, quoiqu’un peu trop faible, il est assez improbable que Stone débarque à Montréal. Non seulement Marc Bergevin ne veut pas sacrifier son futur pour de l’aide à court terme, mais Pierre Dorion n’est pas un adepte des transactions intra-division. 

Lorsqu’on observe son carnet de route, le DG des Sénateurs n’a transigé qu’à deux reprises avec des formations de la division Atlantique, depuis son arrivée en poste.

Et encore, c’étaient des transactions très mineures, alors qu’il obtenu Morgan Klimchuk des Maple Leafs, et Cody Goloubef des Bruins, le 11 janvier dernier. 

Pour en revenir à Stone, il ne fait aucun doute que ce dernier pourrait grandement aider le CH. Ceci dit, le prix pour l’obtenir est élevé (ce qui est tout à fait normal), et Bergevin ne veut pas payer autant.

En rafale

– À lire.

– C’est clair !

– Si ça vous intéresse.

– J’en parle depuis longtemps, et cet article est à lire. Bergevin doit chercher de l’aide pour Petry.

PLUS DE NOUVELLES