Jarred Tinordi ou Oscar Lindberg? | La mode est aux défenseurs offensifs | En rafale

C’est jour de match…

Les Canadiens et les Sénateurs s’affronteront pour la première fois cette saison, dans un « rematch » des dernières séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Une rivalité est clairement en train de s’installer entre Montréal et Ottawa.

Ce sera la première rencontre à domicile de la saison pour Ottawa et l’affrontement débutera à 19h00. Mine de rien, ce sera un troisième match d’ouverture de suite pour le Tricolore. Ce sera également le cas lors des deux prochains matchs des Glorieux, qui ouvriront la saison des Penguins à Pittsburgh, en plus d’inaugurer la saison à Montréal.

Le portier Cory Schneider, des Devils du New Jersey, verra un autre membre de la confrérie des gardiens de but roux de la LNH se joindre à lui, alors que Mike Condon entreprendra un premier match dans la LNH, devant le filet du Tricolore.

Le trio de l’heure chez les Canadiens est celui composé de Lars Eller, Alex Galchenyuk et Alexander Semin, les trois joueurs s’entendent à merveille sur la patinoire et les résultats étaient au rendez-vous hier. Mais attention, il ne faut pas partir en peur avec un bon match, on se souviendra qu’il y a quelques années, le CH avait vu le trio de Lars Eller, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher connaître un superbe début de saison, avant de disparaître après une dizaine de rencontres. Une saison c’est un marathon, pas un sprint.

La LNH a confirmé qu’elle n’imposera pas de sanction suite aux événements survenus hier lors de la rencontre entre les Canadiens et les Bruins. #Marchand #Weise #Mitchell #Spooner #Emelin

Une nouvelle tendance dans la LNH

On assiste à un changement de mentalité dans la LNH, alors que les équipes se tournent de plus en plus vers des défenseurs offensifs capables de supporter l’attaque et d’effectuer une bonne relance. Avec l’augmentation du rythme du jeu, afin de suivre ce nouveau tempo, les arrières doivent absolument être en mesure de bien jouer la transition.

C’est là un aspect nouveau du jeu que Marc Bergevin a vite saisi et c’est une des forces du CH. Montréal peut compter sur cinq arrières qui sont en mesure de bien relancer l’attaque en Andrei Markov, P.K. Subban, Jeff Petry, Nathan Beaulieu et même Tom Gilbert. Le seul régulier qui connaît certaines difficultés en relance est Alex Emelin, mais il est tout de même capable de le faire plus efficacement que bien d’autres arrières à travers le circuit C’est également cette tendance qui fait en sorte que Jarred Tinordi peine à faire sa place dans la LNH, la plus grosse carence dans son jeu, c’est lorsqu’il est en possession de la rondelle. L’époque des Hal Gill, Douglas Murray et autres Ryan O’Byrne ou Andrew Alberts de ce monde n’est pas si lointaine, mais elle révolue dans la nouvelle LNH. Les équipes qui ont compris cette nouvelle tendance rapidement partent avec une longueur d’avance.

Jarred Tinordi ou Oscar Lindberg?

À New York, les Rangers craignaient que la perte de Carl Hagelin serait difficile à combler, mais un nouveau venu du nom d’Oscar Lindberg est en train de s’imposer comme une menace offensive en ce début de saison. Lindberg a déjà inscrit quatre buts en trois rencontres depuis le début de la campagne. Ironiquement, ce joueur de 23 ans originaire de la Suède est lié aux Canadiens de Montréal. En effet, lors de l’encan amateur 2010 de la LNH, les Canadiens avaient cédé leurs choix de première et de deuxième rondes aux Coyotes de Phoenix afin de s’avancer de quelques rangs pour repêcher un certain Jarred Tinordi. Avec le choix de deuxième tour, les Coyotes avaient jeté leur dévolu sur Lindberg, qu’ils ont plus tard échangé à New York en retour d’Ethan Werek…

Pendant qu’on parle des Rangers, Chris Kreider continue de distribuer les mises en échec douteuses et sa dernière victime est Alex Wennberg, des Blue Jackets de Columbus. Avant longtemps, la LNH devra surveiller de plus près les agissements de Kreider, qui a blessé de nombreux gardiens de but et qui semble toujours plaider le geste accidentel. Mais quand la foudre ne cesse de tomber au même endroit…

En rafale

– Est-ce que la sensation Connor McDavid aurait de la difficulté à supporter la pression?

– Toujours à Edmonton, l’arrière Nikita Nikitin n’envisagerait pas de retourner dans la KHL. LIEN

– À Chicago, on aimerait bien pouvoir mettre la main sur un défenseur pour compléter le travail de Duncan Keith, Brent Seabrook, Trevor Daley et Niklas Hjalmarsson. LIEN

– Les Coyotes de l’Arizona souhaiteraient procéder à l’acquisition d’un joueur d’impact. LIEN

– Chez les Penguins de Pittsburgh, on s’attendait à une démonstration offensive éloquente. Ce n’est pas exactement ce à quoi on a eu droit lors des deux premiers matchs de la saison… #UnSeulBut

– On voit une amélioration au niveau des statistiques avancées chez les Maple Leafs, par rapport à la saison dernière, mais trois défaites, ça demeure trois défaites…

– À Boston, le défenseur Zdeno Chara demeure un cas incertain en vue du prochain match des siens, demain après-midi face au Lightning de Tampa Bay.

– Une des « prises » du D.G. Don Sweeney durant l’été, le défenseur Matt Irwin, a été soumis au ballottage par les Bruins de Boston. #ÇaVaTrèsMalÀBoston

– Les Bruins ne sont pas les seuls à avoir placé un joueur au ballottage ce midi.

– Comme si les choses ne pouvaient être pires, Brad Marchand a subi une commotion cérébrale et la date de son retour n’est pas connue, lui qui doit se soumettre au protocole de retour au jeu de la LNH concernant ce type de blessure.

– Les Bruins ne peuvent cependant pas se plaindre du coup de coude porté à la tête de Marchand par l’attaquant Dale Weise, des Canadiens, puisque sur le jeu, Marchand tentait d’asséner un coup par derrière à l’attaquant du CH, qui ne l’a jamais vu arriver.

– Décidément, la saison risque d’être longue et difficile chez les Bruins…

– Il n’y a pas qu’à Boston où le diable est aux vaches, à Philadelphie, la panique est en train de s’installer et à Buffalo, on vient d’annoncer que le gardien Robin Lehner allait être absent de six à dix semaines.

– Mince consolation pour Buffalo, Brian Gionta se porte de mieux en mieux.

– Au tennis, Novak Djokovic n’a fait qu’une bouchée de Rafael Nadal en finale du tournoi de Pékin, l’emportant aisément 6-2, 6-2.

– Au baseball, on a instauré un règlement afin d’interdire les contacts au marbre. Les receveurs sont maintenant obligés de laisser un accès au marbre à un coureur qui s’amène du troisième but. Mais il y a un paradoxe criant, alors qu’un joueur peut littéralement faucher un joueur défensif dans sa glissade au deuxième but… On devra assurément se pencher sur la question durant la saison morte.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES