Jakub Jerabek a laissé plusieurs millions $ sur la table en choisissant le Canadien

Jakub Jerabek entamera-t-il la saison à Montréal ou à Laval? Cette question a souvent été posée ici, cet été, et elle revient souvent depuis quelques jours.

J-F Chaumont semble persuadé que Jerabek saura gagner un poste avec l’équipe dès octobre.

Mais nombreux sont les experts qui croient qu’en raison de son expérience en Europe, sur de grandes patinoires – et de son contrat à deux volets – Jerabek devra passer par Laval avant d’aboutir à Montréal.

Quoique le vide créé (et non comblé par autrui) par le départ de Markov pourrait avantager le défenseur tchèque plus tôt que tard.

Ce matin, Marc-Antoine Godin nous apprend que le 3e meilleur défenseur (offensif) de la KHL la saison dernière a laissé beaucoup d’argent sur la table lorsqu’il a décidé de signer avec le Canadien…

Ça, et le rêve olympique! Jerabek n’a jamais représenté la République tchèque aux Jeux.

Jerabek aurait pu signer un lucratif contrat avec une équipe de la KHL, mais il a décidé de poursuivre un autre rêve : Celui de jouer dans la meilleure ligue au monde (pour l’un des clubs les plus prestigieux).

Jaroslav Spacek aurait bien aimé pouvoir compter sur Jerabek lors des Jeux de Corée, mais non…

Selon Spacek, Jerabek est excellent pour déplacer la rondelle et il a appris à jouer dans son territoire au cours des dernières années. Il est devenu un défenseur complet.

Le défi de Jerabek sera de s’adapter aux petites surfaces nord-américaines. À la dernière Coupe du monde, il n’était pas à l’aise (et n’a pas vu beaucoup de glace). Jerabek devra apprendre à jouer plus vite. Il faut faire les choses une demi-seconde plus vite qu’en Europe, sur les petites glaces de la LNH.

Jerabek ne s’est pas fait promettre de poste. Il touchera un salaire de 925 000 $ s’il évolue à Montréal… Mais seulement de 70 000 $ si c’est à Laval qu’il patine officiellement. Il a au moins obtenu un boni à la signature de 92 500 $ en mai dernier.

Il s’agit des montants maximum pour un contrat d’entrée d’un joueur de 26 ans.

Si ça ne fonctionne pas pour lui en Amérique, le Canadien lui a déjà confirmé qu’il allait pouvoir briser son contrat et retourner en Europe/Asie.

Le fait que Jerabek soit différent des autres gauchers tels que Alzner, Benn, Schlemko et compagnie lui donne un certain avantage… Mais à quel point?

Jakub Jerabek a refusé des offres de plusieurs millions $ (et de plusieurs saisons) dans la KHL. Tout ça pour peut-être gagner moins de 100 000 $ par année à St-John’s Laval! Il veut vraiment se donner toutes les chances de toucher son rêve (de jouer dans la LNH).

Quitter la KHL lui aura coûté plusieurs millions $, mais…

Reste que les probabilités pointent vers un début de saison à Laval et ensuite, vers un essai à Montréal… Ou vers un retour dans la KHL.

Peu importe, il touchera plus d’un million $ dans un an. Reste à savoir sur quel continent.

Oui, Jerabek a laissé plusieurs millions $ sur la table en mai dernier, en choisissant le Canadien…

Mais il retrouvera une bonne partie de ces millions $ l’été prochain, alors qu’il sera joueur autonome sans restriction. Mais où?

Ah oui… Il est clair que le fait d’avoir un club-école à quelques minutes de Montréal (et non à Terre-Neuve) a enchanté Jerabek. Sur celle-là, chapeau au Canadien!

En rafale

– Darren Dietz est présentement le meilleur défenseur offensif de la KHL (11 points en 8 rencontres). Il faut donc faire attention avec les statistiques de Jerabek dans la KHL…

– Une très grosse journée attend les partisans du Canadien le 17 septembre! #FêteDehors #PrésentationDesJoueurs

– 11 joueurs relativement intéressants devront passer par le ballottage avant de se rendre à Laval, s’ils sont retranchés. Et de ce nombre, plusieurs seront payés TRÈS cher pour jouer dans la AHL

– Paul Byron aura de la difficulté à répéter ses exploits de la saison dernière. #CarrerYear

– Les Alouettes sont devenus une vraie farce… Un joli fiasco! Plusieurs anciens joueurs de l’organisation se moquent d’elle depuis ce matin. Autant de talent et si peu de résultats! #ProblèmesProfonds

À noter que c’est Kavis Reed qui descendra derrière le banc. Il a coaché pendant 16 ans.

PLUS DE NOUVELLES