Jake Evans ne fera pas un Jimmy Vesey de lui-même

Une des principales peurs auxquelles les partisans du Canadien ont été exposés, au niveau des espoirs, est à savoir si Jake Evans ne décidera pas de faire un Jimmy Vesey de lui-même et d’ignorer le Canadien, à la fin de ses quatre ans d’université.

Evans est un espoir de qualité et impressionne sur tous les plans, dans la NCAA. Il sera du Frozen Four, cette semaine, alors que Notre Dame tentera de mettre la main sur le titre de champions de la saison, à l’occasion de la dernière année de l’attaquant de 21 ans.

Selon ce que rapporte Julie Robenhymer, du site The Athletic, l’Ontarien s’entendra avec le Canadien dès la fin de la campagne et n’a aucunement l’intention de tourner le dos à l’organisation.

Selon ce que le jeune homme dit, le Canadien était au courant que son but était d’obtenir un diplôme, et non d’atteindre l’autonomie complète.

« Montréal savait que mon but était d’obtenir mon diplôme et de jouer pendant quatre ans avec Notre-Dame, parce que c’est une équipe vraiment spéciale et je ne veux pas partir. »

Evans a précisé qu’il entretenait une excellente relation avec le Tricolore, depuis qu’il a été repêché, et que plusieurs membres de l’organisation avaient joué un rôle essentiel dans son développement.

Il ne peut pas fermer les yeux au fait que Marc Bergevin a pris une chance avec lui, et a hâte de voir s’il peut avoir un futur viable avec l’équipe.

Il s’agit donc d’un réel soulagement pour l’entourage du Canadien. Au-delà de tous les récents problèmes, perdre un espoir de cette trempe aurait pu être catastrophique.

En Rafale

– Si oui, le Canadien doit faire tout en son pouvoir pour l’obtenir.

– Taylor Hall a de bonnes chances de détrôner Patrik Elias, cette saison.

– Bon point…

– Bonne nouvelle, à l’approche des séries.

 

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES