Jack Johnson ne veut pas rester à Columbus

Les minutes d’utilisation de Jack Johnson sont réduites. Son entraîneur coloré, John Tortorella, préfère donner davantage de minutes à Seth Jones, Zach Werenski et David Savard. Johnson joue un peu plus de 19 minutes en moyenne par joute, ce qui ne représente pas son temps moyen du passé.

Le brigadier des Jackets ne semble plus confortable dans son rôle de soutien et puisqu’il deviendra agent libre en juillet, son but est de mieux se positionner pour décrocher un pacte intéressant l’été prochain. Donc, selon le site The Athletic, le vétéran aurait fait la grande demande à l’organisation. La demande de quitter le navire via une transaction. Pat Brisson représente Johnson et l’agent le plus influent dans le monde du hockey ne commentera toutefois pas ce dossier épineux.

Il y a quelques semaines déjà, Johnson aurait signifié ses intentions à la direction dans le but que celle-ci ait le temps de peaufiner quelque chose d’ici la date butoir (26 février). Évidemment, Jarmo Kekalainen, tout comme Brisson, n’a pas répondu à aucune question concernant cette filière. Johnson demeure un pilier des Jackets depuis 6 ans, la franchise est allée le chercher en Californie, mais Jones et Werenski l’ont tassé et l’ont devancé dans la hiérarchie des défenseurs.

Les deux clans se sont pratiquement entendus sur un acte l’été dernier, mais rien ne s’est finalement conclu. D’ailleurs, Johnson est tellement apprécié dans l’entourage des Jackets qu’on lui a donné un « A » à coudre sur son chandail en début de saison. Malgré cela, selon les sources évoquées par The Athletic, si Johnson avait eu cette extension, ce récit n’aurait pas lieu en ce moment.

À 31 ans et une faillite (à cause de ses parents) bien médiatisée, c’est normal que le vétéran souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière afin de renflouer son compte épargne.

On jase là, avec cette « nouvelle » en provenance de Columbus, Marc Bergevin doit-il se mettre le nez là-dedans afin de colmater le flanc gauche de sa défensive? Il doit au moins s’informer et faire ses devoirs.

Au final, les Jackets devraient être acheteur en février, donc que feront-ils avec ce dossier?

En rafale

– La quote parfaite et très exacte.

– Pour l’instant, je dois dire que je suis en harmonie avec eux.

– Non. Parce que pour moi, Carey Price ne devrait pas être intouchable.

– Un peu de chance pour Lars Eller.

– Incroyable.

PLUS DE NOUVELLES