Il n’y aura pas que les Leafs et le Lightning dans l’Atlantique cette saison…

Plusieurs croient à raison que Toronto et Tampa Bay seront les meneurs de la division du CH cette saison. Il n’y a rien de sorcier là-dedans, après tout. Les Bolts continueront de voir leur noyau maturer et l’ajout de Tavares aux feuilles d’érable en est un de taille. Par contre, ne rayez surtout pas le nom des représentants de la Floride dans ce débat qui s’annonce très chaud. Les Panthers ont connu toute qu’une fin de saison 2017-2018 se faufilant presque en séries éliminatoires malgré leur retard considérable quelques semaines à peine avant la fin du calendrier.

Depuis ce temps, Dale Tallon et son organisation ont pris les bouchées doubles pour donner davantage de munitions à leur formation déjà bien nantie. Ceux-ci pouvaient compter sur l’un des meilleurs trios de la ligue l’an dernier avec Barkov, Huberdeau et Dadonov. La signature du russe durant la période estivale de 2017 aura porté ses fruits. Sa seconde visite en Amérique du Nord fut la bonne pour l’ailier talentueux! Ces trois attaquants se complètent à merveille et pourraient faire des ravages encore longtemps étant donné leur jeune âge. Le centre qui pivote ce trio, le Finlandais Aleksander Barkov est l’un des joueurs les plus complets du circuit.

Derrière eux, on retrouve Vincent Trocheck, qui pourrait évoluer sur bien des premières unités dans la ligue. Je vais m’abstenir de nommer une équipe qui me vient en tête très rapidement! En outre, Nick Bjugstad, une fois muté à l’aile, a su rebondir de ses dernières saisons plutôt décevantes comparativement de ce qu’on a connu de lui à ses débuts. L’an dernier, Jared McCann, Denis Malgin et d’autres bons jeunes joueurs ont également contribué à leur manière malgré leur rôle moins important.

Malgré ce beau schéma, les Panthers ne se sont pas assis sur leurs lauriers et ont fait l’acquisition d’un franc-tireur né en Mike Hoffman et ce, à un prix  digne du boxing day. Soudainement, le top 6 semble presque comblé en entier, mais voilà que d’autres jeunes joueurs cognent également à la porte. En effet, Owen Tippett et Henrik Borgstrom, deux récents choix de premier tour, ne seront pas très loin de la LNH en octobre s’il n’y sont pas. Le premier a d’ailleurs débuté la dernière campagne avec l’équipe et le second a terminé celle-ci avec les Panthers. Plusieurs croient qu’ils n’ont plus rien à apprendre « en bas » et qu’ils sont prêts pour venir offrir aux partisans de la Floride l’un des meilleurs « top 9 » de la ligue.

Cette organisation devient-elle tranquillement un modèle pour les équipes ayant un problème offensif? De bonnes sélections au repêchage, de judicieuses signatures et de la patience semblent être les ingrédients de l’organisation et cela donnera fort probablement de très bons résultats dès cet automne.

En Rafale

– Le jeune tennisman poursuit sa route en Ohio.

– Comment les nouveaux joueurs aideront l’IMFC à leur manière?

– Notre PK national à l’entraînement!

– Le grand gaucher des Sox ne cesse d’impressionner…

PLUS DE NOUVELLES