Aujourd’hui chez le CH : Il n’y a qu’un joueur excité par les matchs physiques

C’est aujourd’hui que les activités de la Ligue nationale reprennent. Enfin. Le dernier blitz avant la danse du printemps. Le moment où les équipes deviennent plus actives afin d’enclencher leur plan respectif, comme vendre ou acheter, par exemple. Le plan du Canadien n’est toujours pas clair, mais disons qu’un revers ce soir face aux Blues de St.Louis pourrait officialiser bien des choses. Une rencontre qui s’amorcera à 20 heures et avant celle-ci, les hommes de Claude Julien patineront à 11h30 (Heure de St.Louis).

Shea Weber, Andrew Shaw et Phillip Danault ne seront évidemment pas en uniforme. Dans le cas de Weber, il approche les 100% et devrait retrouver ses coéquipiers sur la glace d’ici deux à trois semaines. C’est le pronostic, selon le pilote de l’équipe, Claude Julien… On connaît ça les pronostics du Canadien, oui. Dans le cas de Danault, il y a des jours où il se sent très bien. Cette phrase en dit long. N’oubliez pas que c’est facile de prendre un pas de recul lorsqu’il s’agit d’une commotion cérébrale.

Le petit Shaw, lui, devra rester sur les lignes de côté pendant quatre à six semaines à cause d’une vilaine blessure au bas du corps. Avec ces joueurs clés absents, c’est le moment pour certains de « grimper » le niveau de jeu d’un cran. De prendre plus de place afin d’aider l’équipe dans sa mission d’accéder aux séries (un rêve pratiquement impossible). Puis, si elle échoue, l’organisation pourra sortir l’excuse des nombreuses blessures à des joueurs clés pendant la saison, dont celle de Carey Price et les trois que nous venons tout juste de jaser.

Ce soir, le Canadien devra trouver une solution afin de remporter les bagarres physiques le long des rampes. En plus de ça, certains joueurs, comme Jeff Petry, devront éviter les revirements puisque les Blues sont équipés pour répliquer. Un match physique attend le Canadien. Pour Nicolas Deslauriers, c’est excitant. Ça le gonfle ce genre de rencontre… mais il semble le seul à être excité par ce défi, selon l’entraîneur. Les gars doivent être emballé et tout donner, surtout avec une fiche de 4-4-2 lors des 10 derniers matchs. Ce n’est guère suffisant…

Au final, est-ce que Deslauriers sera seul sur la patinoire ce soir?

En rafale

– Perry Pearn sera un entraîneur adjoint pour les Canadiennes. Un bel ajout pour l’équipe féminine.

– Une excuse qui ne fonctionne pas.

– Et ils reviendront avec une équipe perdante cette semaine…

– Évidemment!

– Tom Brady menace de ne plus collaborer avec la station de radio de Boston WEEI puisqu’un animateur n’a pas été tendre envers sa fille de cinq ans. Et vous croyez que la Ville de Montréal est parfois intense avec Carey Price?

PLUS DE NOUVELLES