Il n’y a pas que Subban qui doit être « incorporé »

L’importance du marketing dans le sport professionnel : Comment vendre une équipe? C’est simple, avec un joueur! Subban a déjà critiqué la Ligue nationale à cet effet puisqu’elle n’utilise pas suffisamment ses joueurs pour vendre son sport. Dans la NBA, on vend avec les joueurs, tout comme au foot (soccer) européen. Au sein de la MLB, c’est également une ressource très populaire. Les Lakers se servent de BronBron James, évidemment. Les Yankees, d’Aaron Judge. Le Canadien… on ne le sait plus.

Régulièrement, Ray Lalonde pond son podcast Focus, où il livre des propos excessivement captivants. Le dernier est titré ainsi : P.K. Subban inc. Pour Lalonde, Subban est un exemple à suivre. Les autres joueurs doivent également devenir une « entreprise ». Ils doivent se brander. La gestion commerciale d’une carrière, c’est primordial et le 76 sert d’exemple.

Lalonde le souligne avec justesse, P.K. Subban a le nez dans une tonne de choses. Pour bien le décrire, Subban agit comme un joueur de la NBA, alors qu’il joue au hockey. On peut dire de lui qu’il ressemble à un rappeur populaire avec une dose d’exubérance. Cette dimension est excessivement importante au hockey et surtout du côté des États-Unis. À Nashville, dans la ville du country, il a connecté la communauté avec le hockey. C’est lui le principal responsable de cette explosion d’amour du côté de Nashville.

Comme tête d’affiche au sein de la Ligue nationale, toujours selon Ray Lalonde, il y a Alex Ovechkin, Sidney Crosby, Connor McDavid et P.K. Subban tout juste après eux. Même que le poste de numéro un lui irait bien. Comme les joueurs de la NBA, ils s’associent avec de gros noms, ce qui est rare chez un joueur de hockey. Les grosses entreprises veulent investir en lui puisqu’il est un GRAND vendeur.

Vous savez, cette descente du Canadien s’est amorcée dès le départ de P.K. Subban…Un gars populaire qui s’implique au niveau commercial et communautaire, ça n’a pourtant pas de prix. Après, il y a MasterCard. Ce n’est pas rien de faire partie des 30 athlètes de moins de 30 ans les plus populaires au monde. C’est énorme pour un joueur de hockey.

Allez, on souhaite plus de INC au sein de la Ligue nationale.

En rafale

– 41 jours… mais Paul Byron n’y sera vraisemblablement pas.

– Les gens doivent commencer à l’apprécier, celui-là.

– Auston Matthews est parmi ceux-ci…

– Honnêtement, il exécute un boulot colossal jusqu’à présent.

– Choisir La Rouquine, c’est choisir des services en communication sur mesure pour vos besoins et votre budget. Donnez-lui un like et n’hésitez pas à communiquer avec elle, elle offre un service chaleureux et humain.

PLUS DE NOUVELLES