Hier et aujourd’hui chez le Canadien: un point tournant de la saison? | Kovalev trop fort pour Pascal |Prolongation | Mise au point

L’Après-match du samedi, 14 mars. LIEN

Mine de rien, il faut voir la victoire d’hier comme un point tournant de la saison.

Le 1er trio a des ailes avec Gallagher à droite. Le 2e refait des siennes avec un PAP qui a le feu dans les yeux. Lars Eller reprend son rythme de fin de saison. Beaulieu montre à son nouveau son élégance sur patins. Carey Price continue de changer l’eau en vin.

On a beau dire ce qu’on veut de la façon de Michel Therrien de gérer le temps de glace de P.A. Parenteau : il a voulu le piquer au vif et il a réussi. Le Québécois forme depuis deux matchs un trio créatif avec Alex Galchenyuk et Tomas Plekanec. Il paraît beaucoup plus vite sur ses patins, triomphe de ses batailles le long des rampes et surtout, il exécute rapidement. Trop de joueurs perdent une fraction de seconde, car leur tête ne suit pas leurs patins, mais Parenteau réussit à se libérer des patineurs les plus rapides quand ses neurones procèdent à vitesse grand V. C’est ce qui l’a notamment permis de faire la paire avec Tavares durant son séjour à Long Island.

À l’approche des séries, l’apport offensif du numéro 15 est capital, que ce soit en contrôle de rondelle, en transition en zone neutre, en supériorité numérique ou en offensive près du filet adverse. S’il retrouve la touche avant le début des vraies hostilités, c’est Michel Therrien qui jubilera.

Lars Eller reprend peu à peu le rythme de croisière de fin de saison auquel il nous a habitué. Avec moins de responsabilités à l’aile gauche, on pourrait même s’attendre à des résultats plus probants que le dernier droit de 2013-2014. Il a tout d’un ailier de puissance : l’agilité, la vitesse, l’adresse en entrée de zone, le tir, le physique et j’en passe. Fait intéressant : ses deux derniers points – si on oublie le but dans un filet désert – sont des passes sur des buts de Max Pacioretty.

Si on note nombreux points positifs à la lumière de cette victoire, l’aile droite du 3e trio est encore un « work in progress », comme on dit en bon français. Ni Devante Smith-Pelly ni Dale Weise n’ont pu offrir le support adéquat à Eller et De la Rose dans la dernière tranche de cinq matchs. Les plus optimistes diront que ces deux-là ne peuvent que prendre du gallon à l’orée du printemps. Ils n’ont pas tort.

À quelques occasions hier soir, on a pu voir Beaulieu à la gauche de Subban sur la 1re vague du jeu de puissance. Non seulement je trouve l’idée ingénieuse, mais je prie pour revoir cela beaucoup plus souvent d’ici la fin du calendrier. L’an dernier, on avait commis l’erreur de surutiliser Markov avant de le voir s’essouffler en demi-finale de conférence, face aux Bruins. Le plus sage serait de le ménager (modérément) pour les matchs à venir. Ainsi, Beaulieu pourrait déployer toutes grandes ses ailes à un moment opportun et on aurait droit au Markov des beaux jours à l’amorce de ce qu’on appelle « la vraie saison ».

Ah, et que dire du travail de Gallagher qui, à mon sens, est l’attaquant le plus sous-estimé du Canadien. Disons qu’il complète mieux Pacioretty et Desharnais que Dale Weise.

Prolongation
– Le Canadien est officieusement en séries éliminatoires. Il leur manque un point ou deux pour avoir l’astérisque à la droite de leur nom au classement… LIEN

– Carey Price ou Jésus de Nazareth? C’est tout comme.

– Desharnais est à son meilleur en contre-attaque!

Eller excelle en possession cyclique de la rondelle…

Galchenyuk est bon pour cueillir les rondelles en fond territoire…

– Voulez-vous bien m’expliquer pourquoi Halak ne gardait pas les buts hier soir contre son ancienne équipe? Était-ce sa propre décision?

– Daniel Carr est-il le deuxième Brendan Gallagher à Hamilton? LIEN

– Les Bulldogs seront au Centre Bell à 1h cet après-midi pour se frotter aux Marlies de Toronto. LIEN

Une belle occasion de voir la relève. Les matchs de la ligue américaine sont rarement diffusés à la télévision… 

Mise au point
1. C’est le cas de le dire, le pauvre Jean-Pascal a trouvé plus fort que lui hier soir. Je ne comprends même pas pourquoi certains fans s’entêtent à dire que la décision de l’arbitre est controversée. Le Québécois était complètement dans les vapes. Il n’y avait pas lieu de continuer ce combat.

2. J’ai scouté un peu Jack Eichel hier après-midi alors que TSN2 diffusait une joute de Boston University en NCAA. Disons que je n’ai pas été déçu. 4 points pour l’Américain, dont cette superbe offrande:

3. Auston Matthews n’a que 17 ans, mais il s’attire déjà les regards de dépisteurs. LIEN

4. Mathias Brunet et Mario Temblay ont réglé leurs différends pour permettre cet excellent papier. LIEN

5. Des partisans des Blackhawks érigent un sanctuaire à Patrick Kane: LIEN

6. Adonis Stevenson veut Sergey Kovalev. Sergey Kovalev veut Adonis Stevenson. En espérant qu’un tel combat se concrétise! LIEN

7. Aie, aie, aie!

8. A-t-on essayé de faire trébucher Jean-Pascal?

9. Les Kings ont commencé les pourparlers avec Tanner Pearson. LIEN

10. John Tavares ne veut pas qu’on lui casse les oreilles avec le trophée Hart. LIEN

11. Lewis Hamilton remporte le grand prix d’Australie en lever de rideau. LIEN #F1

12. Les probabilités de faire les séries dans l’Est et l’Ouest.

13. Jordin Tootoo a inscrit un tour du chapeau à la Gordie Howe! LIEN

14. Résumé en condensé de la soirée d’hier dans la LNH:

15. La SUPER SUPER SOIRÉE LNH mesdames et messieurs!

 

PLUS DE NOUVELLES