Hier et aujourd’hui chez le Canadien | La plogue du jour | Top Liens | En vrac

Bon matin à tous! Dure séquence pour les partisans du Canadien…

HIER CHEZ LE CANADIEN
Le Canadien a été malmené pour une 3e fois consécutive sur la route, hier soir. Avant d’aller plus loin, quelqu’un peut-il rappeler aux gens de RDS que la partie était disputée en Caroline, et non au Centre Bell? Merci à François pour l’image! 

Carey Price a été chassé de la rencontre après 2 périodes de jeu, soit après avoir accordé 4 buts sur 26 lancers. Il s’agissait d’un 3e retrait du match à ses 3 derniers départs à l’étranger, pour le cerbère du Canadien.

Il y a des façons de perdre… Mais hier, ça n’entrait pas dans la catégorie des façons acceptables. 6-2! Aucun but à forces égales! Plus de pénalités mineures que l’adversaire! Aucune émotion après les buts de Cammalleri et Subban! Aucune intensité! Aucun dévouement! Pas de joueurs qui acceptent de payer le prix! Des erreurs défensives répétées de la part de tous les joueurs ou presque! 17 joueurs sur 18 avec un différentiel négatif!

Vrai que les Hurricanes ont été très bons et qu’ils voulaient la victoire, mais encore là…

Dur à croire… Mais le Canadien a obtenu 40 tirs au but!

Carey Price commence à montrer des signes d’écoeurement. Il lance les rondelles et regarde ses coéquipiers après les buts qu’il accorde. Je dois avouer que je commencerais également à perdre mon sang-froid, si j’étais à sa place…

Le gardien du Canadien n’est qu’à une victoire du meneur à ce chapitre dans la LNH, soit Roberto Luongo. Cependant, Price a disputé 12 rencontres de plus que le gardien des Canucks.

Cependant, seul Nikolai Khabibulin a plus de défaites en temps réglementaire que Price (30 vs 28). Et si l’on additionne les défaites en temps réglementaire, celles en prolongation et celles en fusillade, Price arrive en tête de la LNH, avec 34…

Est-ce que j’insinue que c’est de la faute à Price si le CH ne remporte pas ses matchs présentement? Aucunement! Je crois simplement que Price ne peut plus être considéré comme un candidat au trophée Vézina et surtout, qu’il a de bonnes raisons de se montrer impatient, lors des rencontres…

L’équipe doit se redresser et vite… Mais encore faut-il que les joueurs le veuillent vraiment et qu’ils s’impliquent globalement!

Tomas Plekanec a failli rater le match d’hier, lui qui est toujours aux prises avec une blessure à l’aine. Il n’est plus le même depuis son retour au jeu. On parle même d’une opération inévitable durant l’entre-saison dans son cas.

Mike Cammalleri est également affligé d’une blessure à la cheville. Jean Perron affirme même que le #13 a annulé plusieurs sorties publiques récemment. Lui, il a hâte à l’automne prochain pour repartir à 0.

Le commentaire de la soirée revient à Brent Sopel, via son compte Twitter : « Pissed off. No excuse. »

À moins que celui de Bernard Hopkins, à l’endroit de Jean Pascal, ne soit encore meilleur… « On dit beaucoup de choses quand on a peur et qu’on est sal! »

Lars Eller, qui n’a joué que 4 minutes hier soir, se veut l’exemple parfait du non-sens du traitement de Jacques Martin envers ses joueurs. À force de vouloir plaire à tes vétérans, tu ne mets pas les jeunes de ton côté. Et lorsqu’un vétéran ne te supporte plus, il lui est beaucoup plus facile de trouver des plus jeunes pour se ranger de côté. Il y a longtemps que Jacques Martin aurait dû punir un ou deux vétérans, si vous voulez mon avis. Si l’on regarde les statistiques personnelles de Gomez, Plekanec, Gionta et Cammalleri, on peut vite conclure que la façon de les traiter ne rapporte pas les résultats escomptés!

Simple exemple : Imaginez-vous que vous gagnez 45 000 $ à votre travail. Que vous performiez ou non, vous aurez 45 000 $. Que vous performiez ou non, vous n’aurez pas plus de congés… Mais pas plus de félicitations non plus. Bref, peu importe comment vous travaillez, vous aurez toujours la même chose en bout de ligne. Inutile de vous dire qu’à long terme, vous cesserez de vous défoncer au boulot… C’est ce qui semble vouloir se passer avec les vétérans présentement…

Rapport de Hamilton : Nigel Dawes a inscrit un tour du chapeau dans une victoire de 4-1 des Bulldogs, hier soir. Paul Zanette, nouvellement signé par les Bulldogs, a disputé un premier match en carrière chez les pros.

AUJOURD’HUI CHEZ LE CANADIEN
Jacques Martin a donné congé d’entraînement à ses joueurs, aujourd’hui. Disons qu’il ne s’est plus trop quoi faire pour tenter de stimuler ses troupes. Repos ou punition? Aucune de ces solutions ne semble vouloir fonctionner!

Le CH reprendra l’entraînement demain matin, avant de s’envoler vers le New Jersey.

Peut-être faudrait-il avoir de vrais Top6 sur les 2 premiers trios? Darche, Moen et Halpern ne répondent pas à la définition d’un bon Top6, même s’ils rendent de bons services à l’équipe.

Si ça continue, le Canadien nous gardera en haleine jusqu’au dernier match de la saison, contre les Leafs…

Me croyez-vous toujours quand je vous dis que l’incident Pacioretty-Chara a laissé des traces dans le vestiaire et dans la tête des joueurs?

Espérons que Jacques Martin a compris hier soir que P.K. Subban mérite une place sur la 1ere unité en avantage numérique!

Zach Parise devrait effectuer un retour au jeu samedi soir, face au Canadien. Il aurait été en mesure de le faire demain, face aux Flyers, mais vous comprendrez que c’est beaucoup moins risqué de revenir au jeu face au Tricolore…

L’agent de Parise et Lou Lamoriello n’ont pas encore entamé de discussions quant à une éventuelle prolongation de contrat. Parise deviendra joueur autonome avec restriction le 1er juillet prochain.

Quelques blogues sportifs ont rapporté que Wisniewski était assuré d’être un membre du Canadien la saison prochaine. Je n’en dirais vraiment pas tant…

Le chandail de Cammalleri est en liquidation, à 50 % de rabais, dans une boutique du métro Longueuil. Ça en dit gros sur sa popularité présentement, à Montréal. Merci à J-S pour la photo.

LA PLOGUE DU JOUR
J’en profite aujourd’hui pour vous proposer les services de Simon Lupien, un lecteur du site mais surtout un courtier hypothécaire hors pair. Il vous aidera gratuitement à négocier votre taux d’intérêt lors d’un achat ou d’un renouvellement de prêt. Bénéficiez du taux d’intérêt le plus bas sur le marché. Contactez Simon au (514) 794-5871 ou via le www.hypothequelupien.com

TOP LIENS
1. Il n’y a pas que Bill McCreary qui ne voit pas tout sur la glace. LIEN

2. Pierre-Karl Péladeau a rencontré la direction des Oilers. LIEN

3. Y aura-t-il un marqueur de 50 buts cette année, dans la LNH? LIEN

4. Et combien y aura-t-il de joueurs qui récolteront 80 points? LIEN

EN VRAC
– On a annoncé officiellement une foule de 12 000 personnes mardi soir, à Phoenix. Il y avait beaucoup de gens que ça! Voyez par vous-mêmes :

– Les Blues, sans T.J Oshie, ont humilié les Red Wings 10-3 à Detroit, hier soir. Comme quoi même les grandes équipes peuvent se faire surclasser par moments…

– Les Sabres, privés de Ryan Miller, ont blanchi les Rangers 1-0, dans un match on ne peut plus important. Le jeu blanc est allé à la fiche de Jhonas Enroth. Miller pourrait être de retour au jeu ce week-end.

– Le Wild a déposé une offre de contrat de 2 ans à Stéphane Da Costa, hier après-midi. Da Costa intéresse également plusieurs autres formations. Surprise! Pierre Gauthier a parlé avec l’agent de Da Costa, hier soir. Il est cependant en compétition avec une vingtaine de ses homologues…

– Sidney Crosby a obtenu le feu vert pour s’entraîner avec ses coéquipiers. Il est donc au stade 2 de sa réhabilitation, comportant 3 stades. On ne sait toujours pas quand il sera en mesure de disputer une rencontre cependant.

– Trevor Gillies était de retour au jeu hier soir, chez les Islanders. Il a passé à peine plus de 5 minutes sur la glace, ne cumulant absolument rien statistiquement

En terminant, la Nordiques Nation sera à Time Square et à Newark (New Jersey) durant le week-end du 9 avril pour aller notamment voir la rencontre entre les Bruins et les Devils. Plus de 2 000 personnes sont attendues! À noter que les bureaux de la LNH sont justement situés dans cette région…

PLUS DE NOUVELLES