Hier et aujourd’hui chez le Canadien

Bon vendredi matin à tous!

Remis de la défaite d’hier soir?

HIER CHEZ LE CANADIEN
Le Canadien s’est incliné par la marque de 3 à 1 face aux Penguins, hier soir.

« Pas de panique, DLC! Markov, Campoli et Spacek sont tous blessés! »

Celle-là, je ne l’avale pas!

Les Penguins étaient privés de Crosby, Malkin, Letang et Kennedy…

De plus, Campoli est venu s’ajouter à l’équipe pour remplacer Markov, alors même si Markov et Campoli sont absents, c’est un seul spot qui n’est pas comblé dans l’alignement.

Et vous m’écriviez tous l’an dernier et cet été pour me dire que Spacek n’avait plus sa place dans la formation. Et vous vous en ennuyez désormais?

Une défaite, ça peut passer…

Le Canadien est bon dernier dans sa division… Derrière les Sens

5 défaites en 6 matchs… Moins!

11 défaites en 14 matchs si l’on tient compte du calendrier préparatoire… Qui rappelons-le, a été disputé devant des partisans réels qui avaient dépensé des dollars réels pour assister à ces rencontres… Ça commence à miner le moral des partisans!

D’autant plus qu’hier soir, contrairement à plusieurs autres rencontres du mois d’octobre, il n’y a eu un peu de cœur à l’ouvrage qu’à 1 minutes et 30 secondes de la fin de le 3e période…

Je ne sais pas si les p’tits gars savent que tout ça finit incessamment par jouer dans la tête du gardien #1 qui lui, doit certainement commencer à se demander si son équipement rose lui porte malchance… Si le fait de troquer son bon vieux stock Vaughn Hockey pour du Reebok fût la bonne décision!

D’autant plus qu’on a beau parler des blessures à la ligne bleue du CH, le problème du Canadien depuis le début de la saison est fort simple : L’équipe de marque pas! Ni à forces égales, ni en avantage numérique!

Et disons que les joueurs sont loin de prouver qu’ils font tout en leur possible pour trouver le fond du filet. Pour la détermination, on repassera…

Tentent-il de mal faire paraître le coach? Peut-être chez certains… Mais je doute que Engqvist, Gionta, Emelin, Weber, Diaz, Pacioretty, Desharnais embarquent dans ce genre de trucs!

Cependant, il est clair que Jacques Martin ne sait pas comment aller solliciter le meilleur de ses joueurs! Le manque de conviction… Le manque d’effort… Le manque d’engouement… Le manque de confiance… Ça n’a pas sa place dans la LNH!

Et… Vous ne trouvez pas ça bizarre que Jacques Martin, le boss, ne soit pas capable de donner l’heure juste sur la condition de Cammalleri. « Il ne jouera pas jeudi ». Vous connaissez la suite…

Les grandes lignes
– David Desharnais (33 %), Lars Eller (25 %), Andreas Engqvist (30 %) et Tomas Plekanec (45 %) n’ont pas su remporter au moins une mise au jeu sur 2…

– Scott Gomez a quitté la rencontre en première période, après s’être blessé au haut du corps. Il n’est pas revenu au jeu par la suite. Peut-être que le fait de regarder quelques rencontres du haut des gradins le fera réfléchir un peu… Quoiqu’il a eu la chance de faire cette réflexion durant l’été ou pendant les matchs préparatoires auxquels il ne participait pas. Alors que plusieurs souhaitaient voir Gomez prendre la route de Hamilton, ce dernier se blesse en début de rencontre. Il sait toujours comment s’en sortir, ce petit Scott!

– Avec Markov, Gomez, Campoli et Spacek hors de l’alignement, c’est 18,7 millions $ (cap hit annuel) qui s’envolent en fumée…

– Puisqu’il est question de Spacek, ce dernier devrait effectuer un retour au jeu la semaine prochaine.

– Andrei Kostitsyn et David Desharnais ont terminé leur soirée de travail respective à -2. Andreas Engqvist? À +1.

– Pourtant, Engqvist – qui a été blessé au visage mais qui est revenu au jeu par la suite – n’a passé que 7:28 sur la patinoire… Malgré la blessure à Scott Gomez! Ça n’annonce rien de bon pour lui, dans le futur…

Pendant ce temps, Ryan McDonagh (prolongation), Roman Hamrlik, Mikhail Grabovski, Ryan O’Byrne (et dans le but adverse en plus…) et Chris Higgins marquaient des buts! Maxim Lapierre remportait une bagarre et Tom Pyatt… Ne faisait rien! C’est Tom Pyatt tout de même!

Conclusion
Pour la première fois de la saison, il y a de la panique dans les bureaux administratifs du Centre Bell! Non, Pierre Gauthier et/ou Jacques Martin ne seront pas congédiés aujourd’hui. Mais le match de demain soir, face aux Maple Leafs, en est déjà un de première instance pour les 2 hommes.

Pierre Gauthier – qui n’est pas celui qui a engagé Jacques Martin, rappelons-le – lui donnera-t-il un vote de confiance comme ce fût le cas à Columbus, hier?

Bon Dieu que l’histoire aurait été différente si Jacques Lemaire ne s’était pas fait aussi difficile dans ses négociations avec Bob Gainey…

Si Gauthier donne son appui publiquement à Martin, il calme les ardeurs en mettant les choses claires… Mais en allant au batte lui-même!

S’il ne le lui donne pas, il alimente les rumeurs et la panique collective… Mais il se dissocie du coach, qui marche déjà sur un mince fil.

Les patrons… Ceux qui investissent de leurs poches, affichent des signes d’impatience!

Bell Média, les Molson et leurs associés ne toléreront pas un tel manque d’effort… Et un tel je m’en foutisme qui commence à se propager dans la ville!

Souvenez-vous du jour où Guy Carbonneau a reçu la visite de Bob Gainey, en revenant d’un match disputé à Dallas… Visite qui allait lui coûter son poste, malgré les beaux compliments de Gainey quelques semaines auparavant!

Celui qui possède le chéquier a toujours le dernier mot.

Tony Marinaro croit que le Canadien pourrait lancer des coups de fil à des entraîneurs sans emploi… Brian Wilde (CTV) est persuadé que le poste de Jacques Martin n’est pas en danger! Comme quoi la spéculation est partie!

Et moi, est-ce que je crois que Jacques Martin ou Pierre Gauthier perdra son emploi dans les prochains jours? Non, pas vraiment…

Mais ils devront gagner des matchs et surtout, motiver les troupes! Dans le cas contraire, ma réponse pourrait vite changer!

À la fin de la dernière campagne, le Canadien avait passé 3 matchs sans marquer un seul but! Certains joueurs de l’équipe avaient manifesté, anonymement, leur mécontentement envers le travail du coach. Mais à cette époque, ils avaient Kirk Muller pour les comprendre et les ramener dans le bateau. Ce n’est plus le cas cette année…

D’ailleurs, Kirk Muller n’était-il pas celui qui s’occupait de l’avantage numérique, l’an dernier? Cette année, le power play du Canadien affiche un faible pourcentage d’efficacité de 8 %. Ça explique un peu pourquoi l’équipe figure au 28e rang du classement général de la LNH… Et qu’elle est bonne dernière, dans l’Est!

Prolongation
Le Canadien imitera les Sénateurs d’Ottawa et diffusera des publicités virtuelles, derrière les filets des gardiens de but, samedi soir (RDS). Un gros logo Canadien Tire rouge m’agaçait durant la rencontre des Sens, hier soir (oui, oui… J’ai syntonisé TVA Sports). Vivement une telle chose durant les rencontres du Canadien! #sarcasme

Toujours plus de sous, hein?

Ma prédiction :
Quelque chose va se produire dans les prochaines heures. Les Maple Leafs, les Bruins et les Flyers seront sans pitié pour les joueurs du Canadien, dans d’ici la fin du mois! Reste à savoir si le DG va patcher un petit trou ou s’il fera un coup d’éclat?

Est-ce que le patron va faire un statement?

Les rencontres de samedi et lundi, disputées à Montréal, y seront pour beaucoup!

Ceux qui souhaitent voir de vrais changements, et non des patchages de trou, prenez pour l’adversaire…

L’équipe s’entraînera dans quelques minutes (11:30), à Brossard. Ça risque de donner des flammèches!

PLUS DE NOUVELLES