Gorges est-il dans les plans du CH?

Le récent contrat de Josh Gorges en a laissé plusieurs assez perplexes, allant du principal intéressé aux quelques spécialistes, comme Arpon Basu et Eric Engels, qui s’affairent encore à la couverture du CH in the dog days of summer comme ils disent en Yougoslave.

Les faits sont que Gorges est un jeune vétéran et un leader respecté de tous, un guerrier qui n’hésite jamais à se sacrifier pour l’équipe et pas un mauvais joueur de hockey par-dessus le marché, surtout en défensive.

Alors pourquoi seulement 1 an/2,5 M$?


Le montant
Comme rapporté sur danslescoulisses.com, le contrat que vient de signer Shane O’Brien (1,1 M$), un joueur qui présente des statistiques comparables en plusieurs points à celles de Gorges, a sans doute contribué à faire baisser la valeur du numéro 26 du Canadien.

Est-ce dire que Gorges est trop payé à 2,5 M$? Non, pas du tout. Les 30 directeurs généraux de la LNH préféraient probablement tous Gorges à O’Brien et auraient tous été prêts à lui verser 2,5 M$. J’en suis convaincu. Gorges possède des qualités qui sont difficiles à quantifier en termes de statistiques, à commencer par le leadership et la volonté de se sacrifier.

Donc, au strict plan économique à court terme, le fait de pouvoir compter sur un Josh Gorges à 2,5 M$, n’est pas une mauvaise chose pour le CH. Loin de là.

La durée
Mais, comme un peu tout le monde, je m’attendais à voir Gorges parapher une entente de 3 à 5 ans allant lui rapporter un peu plus de 3 M$ par année.

Mes raisons?

Elles ne sont pas différentes des vôtres : « Gorges est un vrai », «tout un leader, un futur capitaine», « un joueur assez polyvalent », « tu gagnes avec des Gorges dans ta formation, il nous le faut à longs termes », alouette, ataboy, etc.

C’est donc surtout le nombre d’années qui chicote bien du monde dans ce dossier et c’est justement pourquoi qu’il faut analyser les perspectives à moyens et longs termes de l’organisation dans ce dossier, une chose que le commun des mortels ne fait pas très souvent en se levant le matin (et c’est bien correct comme ça).

Bon, on dit à gauche et à droite que le CH a voulu être prudent dans le dossier Gorges, car celui-ci revient d’une importante opération et que c’eut été risqué de s’engager à long terme avec un défenseur dans son style.

On ne parle pas d’un Markov, on parle de Josh Gorges après tout.

La blessure, l’opération, le risque, on veut bien. Mais je pense que le CH a utilisé une grille d’analyse beaucoup plus large dans ses négociations. La blessure de Gorges n’a pas été un si gros facteur. Gorges dit qu’il est top shape et devrait être top shape.

En dernière analyse, donc, comme dans toute négociation, la question revient toujours de savoir à quel point un athlète est dans les plans d’une équipe.

Les perspectives…
Donc, Gorges est-il dans les plans du Canadien?

Si oui, son rôle est-il celui d’une pierre angulaire comme Price, Subban, Markov et Plekanec ou voit-on davantage en lui un joueur d’utilité, de qualité certes, mais remplaçable?

Je penche un peu plus vers la deuxième option.

Pourquoi?

Tout simplement parce que Gorges, aussi dédié à la cause et important dans le vestiaire puisse-t-il être, n’est que ça : un bon joueur que l’on peut remplacer. Pas par n’importe qui, on s’entend, mais remplaçable à moyens et longs termes, surtout si on a bien fait nos devoirs au repêchage.

Et je pense qu’en défensive, on les a bien faits.

À l’heure actuelle Gorges est le 3e défenseur de la formation. Mais pour combien de temps cela pourra-t-il durer?

Projetons-nous dans un an, à l’aube de 2012-2013.

Markov et Subban, dans l’ordre que vous voulez, seront toujours premier et deuxième.

Gill, le numéro 4 en vue de la prochaine saison, ça reste à voir, mais les chances ne sont pas si grandes qu’il revienne en 2012-2013. Disons, un généreux 50%.

Spacek, le «5e» de l’organigramme à l’heure actuelle, sera parti.

Weber, le #6 dans la hiérarchie, ne peut que progresser

À moins d’une catastrophe, Yemelin, le 7e avant le début du camp, devrait être dans le décor et représente peut-être la plus grosse menace immédiate pour Gorges.

Comme ce dernier, Yemelin est un bon patineur et est  avant tout un spécialiste de la défensive. Mais le russe est aussi plus gros, plus fort, plus jeune, plus méchant et possède de meilleures aptitudes offensives que Gorges. Puis, comme ce dernier il n’a qu’un contrat d’un an, mais il coûtera probablement beaucoup moins cher l’an prochain…

Reste à voir de quel bois il se chauffe dans la LNH -un détail important- mais la perspective que Yemelin, à 26 ans, soit dans le top 4 du CH dès 2012-2013 est loin d’être à écarter si vous êtes Pierre Gauthier.

Une grosse part de la question dépendra donc de la saison du « pas si jeune » Yemelin.

Mais ce n’est pas tout.  

Si Weber continue sa progression et qu’il s’avère un partenaire idéal pour Yemelin sur la 2e paire –leur style semble pouvoir se compléter en théorie- pourquoi ne serait-il pas lui aussi dans le top 4 en 2012-2013? Après tout, il aura acquis plus d’expérience et il sera déjà sous contrat, lui.

Puis, si on veut le faire atteindre son plein potentiel, il faudra bien le faire jouer davantage, il faudra lui faire de la place, non?

Donc, j’ose imaginer que dans l’organigramme du CH, Yemelin et Weber ont vraiment le potentiel pour aspirer aux postes 3 et 4 à court terme.

Un vrai top 4?
Le nœud du problème est probablement justement là pour Gorges. Celui-ci veut être payé comme un top 4 au cours des 3-4-5 prochaines années, mais le CH ne le voit probablement pas dans cette chaise-là durant la même période.

On voit très bien avec Spacek combien c’est frustrant de payer un 5e ou 6e défenseur comme si c’était un 3e et je m’imagine mal Gauthier commettre une telle erreur.

Puis, si on se projette dans deux ou trois ans (2013-2014/2014-2015), Diaz, Tinordi et Beaulieu devraient être dans le décor, sans parler de Mitera, Nash, Bennett et qui encore.

C’est donc dire que tous ces défenseurs au potentiel comparable ou supérieur à celui de Gorges, pourraient logiquement cogner à la porte du CH  d’ici 2-3 ans, et plusieurs d’entre eux pour des postes où Gauthier préfèrerait sans doute assigner Gorges : les 5e et 6e

Cela dit, j’ai l’impression que Gauthier aurait bien voulu mettre Gorges sous contrat pour, disons, 2-3 ans, mais jamais à un salaire moyen supérieur à 3 M$. Ça lui aurait donné un solide 5e défenseur, un « dépanneur » à la Bouillon, un Spacek pour pas trop cher.

Mais, de son côté, j’imagine que Gorges recherchait au moins 3 ans et autour de 3,5 M$ en se voyant comme légitiment un top 4.

Toutefois, ne perdons pas de vue que ce n’est que la conjoncture actuelle du CH en défensive qui nous amène à penser que Gorges puisse être un troisième défenseur (et Gill, un quatrième) et mériterait un tel contrat.

Or, on pourrait très bien avancer qu’en réalité c’est comme si le Canadien a deux numéro 1 en Subban et Markov, mais pas de « vrais » numéro 3 et 4.

Avouez qu’il y a une méchante drop entre Subban et Gorges!

En somme, Gauthier a un an pour évaluer si Gorges a encore un avenir à Montréal dans un rôle de 3e,4e voire 5e défenseur, ce qui ne le dérange pas du tout. Ça fait même son affaire.

Il en profitera pour évaluer le travail de bien du monde… 

Ahhhh, l’autonomie!
Idéalement, il aurait peut-être voulu acheter l’autonomie de Gorges et pouvoir compter sur lui pendant 2 ou 3 ans à un prix d’ami, mais Gorges, pas plus fou qu’un autre, n’a pas voulu embarquer là-dedans.

Pourquoi aurait-il voulu signer un contrat à rabais, un contrat qui, au moment on l’on se parle, ne représente pas le rôle que lui compte jouer dans une équipe pendant les meilleures années de sa carrière?

Et pour ceux qui pensent que Gauthier va devoir payer beaucoup plus cher pour les services de Gorges l’an prochain, détrompez-vous.  Il n’aura probablement pas à le faire.

Si Yemelin et Weber se développent comme prévu et que les choix de première ronde Tinordi et Beaulieu, font de même, Gorges voudra tester son autonomie, puisqu’il ne se verra plus dans les plans tant que ça, ou s’il tient vraiment à demeurer à Montréal, il devra accepter au mieux un salaire de 5e défenseur, soit pas plus que 2,5 M$ par saison.

Les chances que Gorges s’entendent un jour à long terme avec le CH pour plus de 3 M$ par saison m’apparaissent donc très minces.

Il n’est pas un top 4 pour bien longtemps dans l’esprit de Gauthier.

Il faudrait pratiquement que tous les espoirs que l’on fonde sur ses principaux « rivaux » nommés plus haut s’écroulent lors de la prochaine saison pour que ça devienne le cas.

Peu probable.

Ainsi, on peut valoir 3,5 M$ dans une équipe, mais seulement 2,5 M$ dans une autre.

Ou on peut recevoir une offre de cinq saisons avec une équipe, mais seulement d’une saison avec une autre.

It’s business as usual dans le merveilleux monde de Pierre Gauthier et de la LNH.

PLUS DE NOUVELLES