Golden Knights : un futur bien garni à la ligne bleue… à gauche

George McPhee a effectué un travail remarquable, au cours de la dernière entre-saison. L’ancien DG des Capitals a réussi à construire, à l’aide de presque rien, une équipe qui se retrouve aujourd’hui à quatre victoires de la Finale de la Coupe Stanley.

On a parlé très souvent de l’émergence du premier trio, de la prestance de M-A Fleury et de la chimie générale qui règne partout dans l’alignement.

Pour l’instant, McPhee compte encore sur plusieurs choix au repêchage, et par conséquent beaucoup de marge de manoeuvre pour régler certaines lacunes.

L’une de celles-ci : le futur des Golden Knights à droite, chez les défenseurs.

Maxim Larouche, du site Le Podcast Junior, s’est intéressé à la relève de l’équipe à la ligne bleue. Bien qu’à gauche, l’équipe semble sur la bonne voie, le bémol apporté à la table est considérable : à droite, il y a du boulot à faire.

Les Knights ont la main sur trois jeunes défenseurs extrêmement prometteurs, le problème étant qu’ils sont tous gauchers. Shea Thedorore est déjà établi avec l’équipe et demeurera avec celle-ci pendant plusieurs années, dans un rôle important.

Les qualités du jeune sont ahurissantes, en date d’aujourd’hui, alors que sa courbe de progression ressemblait à une fonction exponentielle, cette saison.

Évidemment, il y a aussi Eric Brannström et Nicolas Hague. Si la petite taille de Brannström aurait pu être un obstacle dans sa progression, puisqu’il ne DEVRAIT pas être utilisé à toutes les sauces de type plutôt physique, les 6 pieds 6 de Hague viennent automatiquement régler le problème. On parle de deux joueurs différents… Mais qui possèdent une intelligence avancée dans la zone adverse.

N’oublions surtout pas Nate Schmidt et Brayden McNabb (gauchers naturels). 

Vous comprendrez donc qu’à gauche, ça va très bien.

Par contre, comme Maxim le dit, le côté droit doit être garni. Deryk Engelland, Luca Sbisa, Brad Hunt, Zach Whitecloud et Chris Casto, ce n’est pas alléchant. Quoique McPhee a pris un pari intéresant avec Dylan Coghlan (non-repêché).

La meilleure façon de regarnir serait de commencer à porter une attention particulière aux défenseurs droitiers, au repêchage.

L’échange catastrophique de Tomas Tatar prive les Knights de choix de premier tour, cette année, mais ils en posséderont un l’an prochain, alors qu’ils repêcheront six fois dans les trois premières rondes (contrairement à une seule en 2018). 

En Rafale

– Important de ne pas oublier d’où on vient. Bonne fête des mères à toutes les mamans qui nous lisent.

– Très logique.

– Une vision phénoménale.

https://twitter.com/John_Grigg/status/995671365599424512

 

PLUS DE NOUVELLES