Geoff, on est prêt à traverser les étapes d’un deuil

Je viens de tomber sur un excellent billet de La Presse + et je me dois de vous le résumer à ma façon. 

Le Canadien ne sera peut-être plus jamais un grand club, ça frappe, n’est-ce pas? Puis ça demeure une réalité. Les Glorieux ne sont plus. À l’époque des Béliveau, Richard ou Lafleur, on faisait des prédictions sur le nombre de parties que ça prendrait avant de soulever le trophée argenté. Aujourd’hui, en 2017-18, on calcule le nombre de jours restant à cette saison moche. On a tous hâte que ce calvaire soit terminé.

Le Canadien, ce n’est plus reluisant. Geoff Molson a d’ailleurs souligné qu’une telle saison était tout simplement inacceptable, mais sa confiance envers Marc Bergevin, celui qui a mentionné que cette brigade était meilleure que celle de la saison passée, demeure toujours à son comble. Comment peut-il laisser les guides entre les doigts de MB? Le CH a pourtant des problèmes de communication avec les médias, problèmes de développement… Pourquoi?

Il a le pouvoir entre les mains, mais…

Claude Julien, qui peine à installer une structure de jeu adéquate avec un tel manque de talent, doit tellement s’ennuyer de Patrice Bergeron. Des Patrice Bergeron, il n’y en a qu’un et il joue pour les Bruins de Boston. Le pire dans tout ça, ce n’est pas cette saison désastreuse, mais bien le fait que les amateurs ne croient plus que cette équipe redeviendra ce qu’elle était jadis. Et ça, ce n’est pas drôle! La solution serait de sortir un Sidney Crosby 2.0, selon La Presse +. Mais pourquoi pas un John Tavares tout simplement? Pas un 2.0, mais le vrai de vrai John Tavares?

Je ne sais pas pour toi, Marc, mais maudit que je suis tanné d’entendre mon père me parler du bon vieux temps… Au lieu d’avoir peur de déplaire aux gens, faites donc ce que vous avez à faire et rebâtissez. On finira par l’accepter. De toute façon, le public ne pourra pas être plus frustré qu’en ce moment. Le Centre Bell devient de plus en plus clairsemé, donc c’est le moment d’essuyer et recommencer.

Montréal est triste et l’odeur printanière est bien loin de nos narines. Puis, c’est fort possible que tout ça ne change pas. Depuis le départ de P.K. Subban, on dirait que Marc Bergevin ne fait que nous décevoir… et c’est avec cette frustration qu’on vivra notre printemps.

Geoff, change les choses!

En rafale

– L’année de Brendan Gallagher lors d’une saison aussi pitoyable de son équipe.

– D’ailleurs, Gally était un choix logique et indiscutable.

– Incroyable le nombre de joueurs qui sont passés chez le Rocket de Laval.

– Quand les Simpson rendent hommage aux Raptors de Toronto.

– Tout comme les joueurs des Astros, dont Jose Altuve et Justin Verlander, j’étais crampé en zieutant ce dévoilement.

PLUS DE NOUVELLES