Gallagher a passé le bye-week avec des joueurs des Red Wings

Les joueurs du Canadien se sont entraînés hier au Complexe sportif Bell et ils reviendront se réchauffer aujourd’hui (11h). La troupe de Claude Julien doit bien se préparer afin de couronner le dernier droit en force et le souhait de réveiller l’avantage numérique a certes été fait pendant la pause. Enfin bref, puisqu’il est question de cette fameuse pause, appelée le bye-week, Brendan Gallagher en a profité pour casser la croûte avec l’ennemi.

Pour relaxer les pieds dans le sable, Gally et Artturi Lehkonen ont opté pour Cancun (Mexique). Un quatre jours là-bas avec Jacob de la Rose et d’autres joueurs des Red Wings de Detroit. JDLR n’est plus un membre du Canadien depuis le 16 octobre, alors qu’il a été réclamé par les Red Wings de Detroit via le ballottage. Lorsque les joueurs ne luttent pas sur un ring de la Ligue nationale, la garde est baissée et l’amitié prend place.

Au passage, on a questionné Brendan Gallagher sur le bye-week et le petit guerrier du Canadien a livré une opinion intéressante. Pour avoir un calendrier moins fou et condensé, le calendrier préparatoire devrait contenir cinq rencontres au lieu de 6, 7 ou 8. Si la saison s’amorçait à la fin septembre, ça permettrait de jouer moins de rencontres collées et le bye-week pourrait même être à l’agenda.

Tout ça pour dire que les gars aiment ce congé, et que Brendan Gallagher trouve que le calendrier préparatoire est trop long pour rien. Souhaitons que ce congé soit salutaire pour le petit numéro 11 ainsi que pour le restant de ses coéquipiers puisque la séparation des hommes et des enfants est amorcée depuis quelques jours. Le hockey de séries éliminatoires est parti!

En rafale

– Que fera le Canadien d’ici la date limite?

– La KHL et la LNH semblent avoir le même désir : se nuire l’une et l’autre.

– Un drôle d’hommage, vous ne trouvez pas?

– Plus de buts lors des deux premières années : Hischier dépasse Gomez.

– Euh… imaginez cela à Montréal!

PLUS DE NOUVELLES