Galchenyuk sur le 3e trio en Arizona

Combien de fois avons-nous entendu qu’Alex Galchenyuk devrait jouer au centre, car c’est sa position naturelle? Lorsqu’il était avec le Tricolore, cette question était constamment présente et elle ressurgit encore une fois, même en Arizona.

Bien que l’ancien joueur du Canadien ait eu la chance de se faire valoir au centre, au sein du premier trio, l’entraineur-chef des Coyotes de l’Arizona, Rick Tocchet ne semble pas apprécier le travail de son jeune attaquant à cette position.

Aujourd’hui, il revenait au jeu face aux Hurricanes de la Caroline à la suite d’une absence de 3 parties puisqu’il était ennuyé par une blessure au bas du corps. Cependant, il a eu une mauvaise surprise et il s’est retrouvé sur une autre unité.

Il a été rétrogradé sur le 3e trio à l’aile gauche. Il faut dire que sa maigre récolte de 3 points à ses 13 dernières parties ne l’aide pas vraiment. Pour un joueur qui est au sein de la première ligne, l’entraineur s’attend à un rendement supérieur.

Il est vrai que ses deux anciens compagnons de trio ne font guère mieux, mais Tocchet aime leur caractère qu’ils montrent. À l’inverse de Chucky qui ne montre aucune émotion dans son jeu, Nick Schmaltz et Clayton Keller donnent quelque chose de positif à leur entraineur.

Michel Therrien et Claude Julien auraient donc fait le bon choix de le déplacer à l’aile lors de son séjour à Montréal si l’on se fie à cette décision de Rick Tocchet. Ce n’est peut-être pas la position idéale pour lui. Oui, il a le talent offensif. Cependant, il doit être en mesure de venir aider ses défenseurs dans sa zone défensive, ce qui n’est pas une de ses forces.

Galchenyuk doit absolument se mettre en marche afin de revenir dans les bonnes grâces de son entraineur. Sinon, il vivra ce qu’il a déjà vécu à Montréal : une sous-utilisation de son talent. Il doit mettre plus d’émotion dans son jeu, une facette où il a de la difficulté.

Cet été, les partisans étaient nombreux à critiquer le travail de Marc Bergevin à cause de cet échange. Pourtant, la prestation de Domi fait en sorte de donner raison au directeur général du CH pour le moment.

En Rafale

– Cam Talbot doit s’en inquiéter?

– À fortement considérer effectivement!

– Celui qui a de grandes chances de devenir le 1er choix au total de l’encan 2020 pourrait voir son séjour avec Équipe Canada Junior écourté.

– Mauvaise nouvelle pour Crawford.

– Incroyable!

PLUS DE NOUVELLES