GAINEY A PERDU SON PARI: GOMEZ EST RINCÉ

Clubber Lang, alias Mr T, dit à Rocky avant son fameux combat où l’étalon italien s’apprête à en manger toute une : « T’es rincé Rocky, tu vaux plus un coup de jus! »

Rocky avait perdu l’œil du tigre.

Or, si Rocky a retrouvé cet œil du tigre pour finalement sacrer une volée au gros méchant Mr T, notre Gomer national, semble l’avoir perdu pour de bon, lui, l’œil du tigre.

Gomez a perdu la fraction de seconde qui fait la différence à ce niveau de jeu. Il y a 10 ans, l’Alaskien était plus rapide que 90% de ses adversaires, cela lui laissait du temps pour faire ses jeu.

Gomez est-il à bout de souffle?
Photo : cyberpresse.ca

En 2011, Gomez, bientôt 32 ans, a déjà énormément ralenti. Mais le jeu, lui, s’est passablement accéléré depuis le temps. Cela fait en sorte que Gomez a perdu la fraction de seconde nécessaire pour se lever la tête, pour contrôler la rondelle, pour ne pas se sentir forcé à précipiter ses gestes et se débarrasser de la petite noire.

Comme quoi tout s’explique peut-être, dans la vie…

On disait de Gomez qu’il était un des meilleurs passeurs de la ligue à son arrivée à Montréal, non seulement ce n’est plus vrai, mais je serais curieux de voir son pourcentage de passes réussies. Gomez fait autant de passes qu’avant, mais combien arrivent sur la palette de ses partenaires de jeu? Combien arrivent au bon moment?

Gomez est devenu ces dernières années un joueur des plus prévisibles. En plus de ses passes  imprécises, en retard et/ou télégraphiés. Son lancer est mauvais (entre autres, parce son bâton est trop court) Son coup de patin a perdu de son explosion d’antan. Bref, ça va mal pour l’homme de 7,34 M$…

Gainey avait le choix, on a toujours le choix
C’est pas compliqué, Gainey aurait dû passer son tour cette journée là, de juin 2009.

Plusieurs diront, « oui mais, le CH n’aurait alors pas pu attirer Gionta et Cammalleri ».

Bof. Premièrement, pas si sûr. Deuxièmement, aurait-ce été bien grave?

Bon, Gionta ne serait peut-être pas venu. Gomez a été son partenaire de jeu depuis l’adolescence. Ça compte… Tout comme les 25 M$ qu’on lui a versé.

Mais à 6 M$ par année, Cammalleri serait fort probablement venu à Montréal en courant, anyway. Un schtroumf aurait suffit amplement, non? De surcroît, le meilleur des trois.

Il aurait soit joué au centre ou encore à l’aile de Plekanec comme il le fait présentement.

Or, si on voulait avoir une équipe compétitive, y avait-il d’autres options que de transiger pour obtenir Gomez à l’été 2009? 

Pas beaucoup, c’est vrai, mais il y en avait.

Gainey a pris un pari. A-t-il vu juste?
Photo: cyberpresse.ca

Option 1

Premièrement, reconnaissant l’échec de son plan quinquennal Koivu/Kovalev, Gainey aurait pu se dire, fuck off, on reconstruit, on donne une année d’expérience à nos jeunes et on repêche de bonne heure l’an prochain. On sera quand même compétitif et le Centre Bell est plein quand même…

Après l’année du centenaire lamentable que le Canadien venait de vivre, le bon peuple n’aurait pas été si difficile à convaincre. Plusieurs connaisseurs auraient même été ravis d’un geste aussi audacieux.

Après tout, l’organisation pouvait déjà miser sur les Price, Halak, Subban, Pleky, Pacioretty, D’Agostini, Weber, Desharnais, Emelin, Kristo, Leblanc, Markov, Kostitsyn (2), Gorges, et ne l’oublions pas, Ryan McDonagh, le premier choix de l’équipe en 2007, qui joue présentement de grosses minutes à New York.

Bref, on avait déjà une assez solide base à laquelle on aurait pu greffer quelques vétérans vraiment pas chers.

Puis, ayant fait confiance à nos jeunes et quelques vétérans, on aurait fort probablement terminé entre les positions 5 et 15 en vue du repêchage de 2010 et on se serait alors donner la chance de repêcher un joueur de talent.

Avec le recul cela aurait pu nous donner assez réalistement un des joueurs suivants en 2010 : Brett Connolly, Alexander Burmistrov, JEFF SKINNER, Mikael Granlund, CAM FOWLER ou Vladimir Tarasenko.

Mettons qu’on est assez loin de Jarred Tinordi en terme de potentiel à court terme!

Puis, continuant la reconstruction, qui sait ce qu’on aurait pu obtenir en 2011. Couturier? Quoi qu’ici, Beaulieu est loin d’avoir été un mauvais choix!

Option 2
Si, rejetant le reconstruction totale, on avait voulu conclure des ententes avec des vétérans potables, question de se donner malgré tout une grosse chance pour les séries, « puisqu’à Montréal, les séries c’est sacré », on aurait pu tout simplement conclure une nouvelle entente de 2-3 ans pour pas trop cher avec Alex Tanguay qui n’attendait que ça. Tanguay, malgré des bobos à l’épaule qui laissaient planer des doutes, venait de produire 41 pts en 50 matchs. Il a signé pour 2,5 M$ à Tampa Bay cet été là avant de s’entendre pour  des pinottes avec les Flames la saison suivante. Il joue maintenant pour 3,5 M$ par saison, pour les 5 prochaines années et a retrouvé sa touche d’antan. Mieux que Cole?

Il me semble que Gainey aurait pu dire à l’époque, «Tiens mon Alex, on t’offre 9 M$ sur trois ans, signe en bas, là.»

Tanguay est-il un meilleur joueur de hockey que Gionta? Poser la question…

Ensuite, puisqu’on y est et que tout est permis, le gros Antropov, peut-être le seul centre intéressant disponible cette année-là (2009) venait de connaître une saison de 59 points avec les Leafs et ces mêmes Rangers. Il a conclu une entente de 4 ans/16 M$ avec les Thrashers avant de connaître une première saison de 67 pts avec ceux-ci.

À ce prix-là, aurait-il été une meilleure option que Gomez? Poser la question…

Rajoutez un Cammalleri ou un Kovalev (un Kovy plus motivé qu’à Ottawa…) dans le mix, et le CH n’aurait pas été plus mal.

Pour 5-6 millions de moins, les deux premiers trios auraient pu ressembler à ceci:

Kovy ou Cammalleri – Plekanec – S.Kostitsyn
Tanguay – Antropov – A. Kostitsyn

Pas si pire! Et à ce que je sache, Antropov, même s’il n’est pas le plus robuste et qu’il a une historique de blessures, est un gros centre talentueux. Ce qu’on n’a toujours pas…

Puis qui sait ce qu’on aurait pu dénicher en défensive ou sur le bottom 6 avec les 5-6 millions récupérés…

Bref, ça doit être ça qu’on veut dire quand on dit que Gainey a dépensé en fou cet été là…

Bien sûr, rien ne nous garanti qu’Antropov aurait accepté une offre du CH. Pas plus grave, on aurait fait sans lui.

Et si le CH avait été plus mauvais en 2009-2010,  pas plus grave non plus, au moins ils n’auraient pas été pris à la gorge avec des contrats ridicules et aurait pu repêcher plus tôt.

Puis, même si on s’est miraculeusement rendu en finale de conférence cette année-là, on n’avait aucune chance de gagner la Coupe. Avouons-le. Seul un Halak en feu leur a permis de passer la première ronde, ne l’oublions pas.

Bref, malgré des performances honnêtes en saison et en séries, on commence à voir que le plan quinquennal 2.0 de Gainey, construit autour de petits joueurs, dont le plus haut salarié est un joueur rincé et fini, a été une erreur dès le départ. Surtout si le but du jeu est de remporter les grands honneurs un moment donné.

Soit Gainey n’a pas su discerner le bon grain de l’ivraie à l’été 2009 (Tanguay et/ou Kovalev était encore du grain très potable) et a plutôt opter de lancer son argent par les fenêtres, soit il n’a pas choisi la bonne option (éternelle bonne petite équipe vs solide reconstruction sur 2-3 ans).

Peu importe.

Je sais, tout ça est peut-être bien facile à dire maintenant, mais Gainey a perdu son pari avec ses Schtroumfs.

Cette équipe risque de ne rien gagner de bien prestigieux lors des 3 prochaines saisons. Minimum…

PLUS DE NOUVELLES