Nicolas Deslauriers aurait refusé une offre (insultante) du Canadien

Vous êtes tannés de voir le Canadien vous prendre pour acquis comme partisans?

Vous en avez marre de voir Marc Bergevin prendre des décisions qui frustrent?

Ne lisez pas cet article-ci alors.

Une excellente source m’a confié ce matin que Marc Bergevin avait soumis une offre de contrat (prolongation) à Nicolas Daslauriers au cours des derniers jours… Offre que le clan Deslauriers a refusé assez rapidement.

Pourquoi? Parce que cette offre était insultante aux yeux du clan Deslauriers. C’est du moins ce que m’a raconté cette excellente source (très) près du Canadien. On parlerait d’une offre d’un an à un salaire à peine supérieur à 1 million $. Deslauriers voudrait (un peu) plus…

Au début du mois de février, Nicolas Deslauriers, potentiel agent libre sans restriction, a exprimé son vœu de demeurer à Montréal.

Quelques jours plus tard, il regardait les deux matchs de son équipe du haut de la passerelle… #HealthyScratch

Pourtant, Deslauriers en donne en masse au Canadien pour son salaire de 775 000 $.

Il a 7 buts et 3 mentions d’aide en 36 matchs… Il affiche un différentiel de plus-9… Il frappe et dérange l’adversaire… Et il se donne toujours au maximum lorsqu’il pose les patins sur la patinoire.

Et il est un Québécois francophone apprécié des partisans!

Mais bon… Claude Julien le laisse de côté et Marc Bergevin lui déposerait des offres à la limite d’être irrespectueuses (selon ma source).

Ce n’est pas pour rien que l’on entend le nom de Deslauriers dans les rumeurs de transaction depuis quelques jours. Marc Bergevin semble encore avoir davantage l’intention de gagner un deal que de faire progresser l’équipe ou plaire aux fans.

Soit il écrase le clan Deslauriers, soit il le laisse partir.

On dirait qu’il n’évalue pas l’option de s’entendre de façon fair avec l’un des seuls joueurs qui se donnent pour le logo sur la glace.

On dirait que laisser partir un joueur aimé des partisans (encore une fois) ne le dérange pas plus que ça. Ne jamais penser comme un fan, se plait-il à nous répéter…

Si jamais Deslauriers est échangé, les chances de le voir revenir durant l’entre-saison seront faibles. À moins bien sûr qu’il soit toujours sans contrat à la mi-août, mais j’en doute… Ses récentes performances lui permettront sans doute de signer un contrat avant ça.

Pour l’instant, le CH et le clan Deslauriers sont à des années lumières de s’entendre. À 7 jours du trade deadline, c’est inquiétant (pour ceux et celles qui aimeraient voir Deslauriers rester).

Assiste-t-on à de la négociation publique? Est-ce que ça peut encore changer?

Ça ressemble pas mal à de l’orgueil mal placé comme avec Subban, Markov et Radulov… #ManqueDeRespect?

Si Price vaut 10,5 millions $, Deslauriers ne vaut-il pas au moins 1 million $ pour deux ans? Surtout qu’il a dépanné sur la première ligne récemment…

Si jamais Deslauriers est échangé et Plekanec, prolongé, on fait quoi? Rappelons que Plekanec avait été laissé comme non-protégé par le CH en juin dernier. #Vegas

Je ne peux pas croire que ça pourrait se produire ainsi…

On a tenté de parler au Canadien et à Philippe Lecavalier (l’agent de Deslauriers), mais sans succès. Signe qu’il y a de la frustration… Ou des négos en cours.

En rafale


– On n’a pas de nouvelles du genou et de la cheville de Shea Weber. Maudit que ça me rappelle une certaine blessure au genou du #31…

– François Gagnon s’est questionné sur les raisons qui ont poussé le Canadien à utiliser Antti Niemi plutôt que Carey Price samedi soir (pour débuter la rencontre). [RDS]

– L’un de nos sujets de la semaine dernière…

– Et un autre de la semaine précédente. #DLCLesRecherchistesSansSalaire #EtSansCrédit #Hehe

– Une petite pensée pour Claude Julien.

PLUS DE NOUVELLES