EXCLUSIF | Grand intérêt de la LNH pour cet espoir libre comme l’air

Il y a un peu plus d’un an, à pareille date, Dans Les Coulisses vous révélait exclusivement une information concernant la première entente professionnelle d’Alex Barré Boulet.

Dès cette annonce, la furie générale ne s’est pas fait attendre. Comment Marc Bergevin avait-il pu laisser filer un autre joueur d’ici, trônant à la tête des pointeurs d’une ligue établie dans son jardin, vers le chaud soleil de Tampa?

Selon les dires du DG, lors du premier contact des Canadiens avec l’agent du jeune homme, il était déjà trop tard: il étudiait déjà d’autres offres.

Ce n’est certainement pas la première fois ni la dernière fois qu’une situation de la sorte survient. Établir les modalités d’un contrat avec un jeune joueur demande un certain temps. Tout est question de confiance: le Lightning a démontré son intérêt tôt, et fait sentir à Barré-Boulet qu’il aurait la chance de grandir sous leur aile.

Sachant cela, s’il souhaite éviter de perdre un autre joueur qu’il l’intéresse cette année, le CH doit faire vite. Je vous explique…

Le 3 avril dernier, Tye Felhaber des 67’s d’Ottawa signait un contrat d’essai avec le Rocket de Laval. Sa formation venait d’être éliminée des séries éliminatoires et il avait connu une bonne campagne, avec 70 points en 68 parties.

À ce moment, il jouait sa saison de 19 ans dans les rangs juniors, et était donc éligible à évoluer pour une dernière année dans à Ottawa, en tant que joueur de 20 ans.

Selon ce qu’il nous a été permis d’apprendre, ce passage dans l’organisation des Canadiens a en quelque sorte ouvert les yeux de Felhaber: il a compris que la cadence chez les professionnels était tout autre. Qu’il devrait être bon des deux côtés de la patinoire. Qu’il devait s’imposer le long des rampes.

À ce moment-là, il comprenait que de bien tirer la rondelle, ce n’était pas assez pour faire sa place dans le show. L’ironie du sort, c’est que depuis qu’il a appris cette leçon, Felhaber marque…

Il marque au point d’être le meilleur buteur de la OHL… en plus d’en être le meilleur pointeur.

Ses mains et sa vitesse – contrairement à d’autres joueurs qui sont âgés de vingt ans – sont exceptionnelles. Elles le sont au point où plusieurs observateurs se demandent comment l’ailier droit a pu être ignoré deux fois au repêchage.

On nous a expliqué que ce n’était pas le talent qui manquait chez Felhaber au début de son parcours junior. Dans une forme physique questionnable, c’était un joueur unidimensionnel qui espérait s’asseoir sur son talent pour dominer.

Son attitude a complètement changé depuis. Dans une forme exceptionnelle, il fait le nécessaire pour attirer les regards des recruteurs…

Et ça fonctionne à merveille. Au moment d’écrire ces lignes, entre 12 et 15 équipes du circuit Bettman auraient déjà démontré de l’intérêt à son égard. Dans les circonstances, une signature pourrait être imminente.

Les Canadiens font-ils partie de ce groupe? Ça reste à voir.

Il serait toutefois énormément surprenant que l’équipe ne l’ait pas épié sérieusement cette année, après lui avoir consenti un essai l’an dernier.

Si le CH est intéressé, Felhaber souhaitera-t-il récompenser l’organisation qui lui a octroyé sa première chance? Au hockey, il ne faut jamais reposer trop d’attentes sur la fidélité.

Ceci dit, il faut savoir que l’attaquant est loin d’être le seul attaquant de 20 ans au niveau junior à avoir fait saliver un club pro. Il demeure rare de voir un jeune homme de cet âge non-repêché finir par s’imposer avec les hommes…


(Crédit: Youtube)

J’ai tout de même tendance à y croire dans le cas de Felhaber, qui semble détenir un réel talent, plutôt que de simplement dominer avec sa maturité physique.

Dans tous les cas, les partisans auront le temps d’évaluer son jeu longuement. Avec la panoplie de transactions complétées par les 67’s au cours des derniers jours, l’équipe risque de se rendre loin…

Genre, peut-être aussi loin qu’Halifax, où se tiendra la prochaine Coupe Memorial.

En rafale

– Ça, c’est tout un dossier du côté du Canadien.

– La ronde des gardiens chez les Flyers, c’est toute une saga cette saison!

– Voilà un (autre) jeu qui démontre pourquoi Ryan Poehling a tout un sens du hockey, et le talent pour s’exprimer sur la glace.

– Les meilleures signatures estivales ne sont (souvent) pas celles que l’on pense.

– La signature du jour.

PLUS DE NOUVELLES