Evander Kane à la rescousse des Penguins?

Jim Rutherford avait dit être prêt à bouger et à conclure une transaction majeure, dans l’éventualité où son équipe ne se replaçait pas plus que ça.

Son équipe, qui est toujours hors des séries éliminatoires au moment où l’on se parle, ne joue pas mieux depuis, et le directeur général a effectué deux premières transactions mineures, mardi.

Si l’acquisition de Michael Leighton et Jamie Oleksiak n’a pas l’allure d’un move qui sauvera la face des défendeurs de la Coupe Stanley… Il faut prendre en compte que Rutherford n’a pas fini son magasinage et que le prochain échange qu’il complètera pourrait être beaucoup plus massif.

Elliotte Friedman croit qu’il a un intérêt solide des Pens à l’endroit de l’ailier des Sabres, Evander Kane.

Il dit même qu’ils sont l’équipe à surveiller dans le circuit, présentement. Imaginez-vous la catastrophe si l’équipe venait à rater les séries éliminatoires?

Vaut mieux agir vite.

Kane pourrait être une cible de choix afin d’aider l’équipe à accéder au tournoi printanier… mais deux problèmes se pointent le bout du nez lorsqu’on analyse le tout.

  1. Pour une équipe qui vise la Coupe Stanley année après année… l’attaquant de 26 ans possède très peu d’expérience dans les moments importants. À Atlanta, Winnipeg et Buffalo, il n’a jamais enfilé les patins au courant des séries éliminatoires. La dernière fois qu’il a disputé un match important, c’était dans les rangs juniors, en 2009. Un argument peut toutefois être façonné en sa faveur, alors qu’il a réellement l’allure et le style de jeu d’un joueur de séries. Mais reste qu’il n’a aucune expérience.
  2. Les ailes des Penguins sont déjà remplies à rebord. Le seul ailier du top 9 qu’on pourrait voir être rétrogradé à la quatrième ligne, c’est Carl Hagelin. Et un fourth-liner qui gagne 4 millions de dollars, ce n’est pas très avantageux. Il faudrait que Rutherford se débarrasse de son contrat en l’envoyant aux Sabres… ce qui rend encore plus minces les chances de voir ce scénario devenir réalité.

Kane connaît présentement sa plus belle saison en carrière, avec 31 points en 34 matchs, ce qui place la barre haute pour un échange. Son nom circule dans les rumeurs depuis longtemps, mais ses récentes performances ont fait en sorte que le prix demandé par les Sabres sera très gros.

Et c’est sa dernière année de contrat (à 5.2 millions de dollars annuels). Les Penguins veulent-ils vraiment avoir à lui offrir un nouveau contrat juteux?

Ou voudront-ils payer le plein prix pour un joueur de location?

On aura beau spéculer comme on veut, je n’y crois pas trop.

En Rafale

– Le gardien du Canadien est très populaire, dans l’Ouest Canadien.

– Ryan Poehling au centre du premier trio des Américains.

https://twitter.com/usahockey/status/944344849590964226

– J’aime bien.

– Les Oilers sont à 6 points d’une place en séries.

PLUS DE NOUVELLES