Erik Karlsson nous a tous pris pour des cons hier soir

Le Canadien recevra les Jets de Winnipeg ce soir au Centre Bell. Il s’agira du dernier match du CH à domicile cette saison. Enfin!

Je serai d’ailleurs dans une loge avec des collègues, des collaborateurs, des partenaires, des amis et des lecteurs.

Assistera-t-on au dernier match de Carey Price au Centre Bell (avec l’uniforme bleu-blanc-rouge)? Je ne pense pas… Mais bon, un auditeur du 91,9 Sports sur quatre croit l’inverse.

Avant de s’envoler vers Montréal durant la nuit, les Jets ont vaincu les Sénateurs à Ottawa par la marque de 6 à 5. Il s’agissait du dernier match des Sens à domicile cette saison (eux qui disputeront leurs trois dernières rencontres sur la route).

Devinez quoi? Erik Karlsson a pris le temps de ramasser la rondelle du match dans le but des siens après le dernier sifflet de l’arbitre.

Bien évidemment, les journalistes et les partisans se sont mis à propager l’idée que Karlsson avait récupéré la rondelle pour la conserver en tant que souvenir de son dernier match à Kanata (en tant que Sénateur). Beaucoup de similitudes entre Karlsson, Price… Et Pacioretty.

Les journalistes ont questionné le capitaine des Sens à cet effet après la rencontre. Disons que Karlsson nous a tous pris pour des caves. Il a mentionné qu’il était là… Qu’il a simplement vu la rondelle dans le but… Et qu’il l’a donc tout bonnement ramassée pour la garder.

Le #65 a même osé ajouter qu’il ne savait pas avant de parler aux médias qu’il s’agissait du dernier match des Sens à domicile cette saison… Et peut-être de son dernier match à Ottawa en tant que membre des Sens.

Levez la main si vous croyez Karlsson sur celle-là.

Au mieux, il a ramassé la rondelle au cas où il serait échangé…

Au pire, il l’a ramassé, car il savait qu’il serait échangé. Il n’y a pas eu de hasard et de spontanéité sur ce geste… Come on!

On a là un autre bel exemple de pourquoi on ne peut pas croire tout ce que nous racontent les athlètes professionnels (et les dirigeants). #Cassette #Mensonges

En même temps, il est facile de comprendre pourquoi Karlsson ne nous a pas dit la vérité. Vous imaginez le tollé que ça aurait pu déclencher… Et la position de faiblesse dans laquelle ça aurait plongé Pierre Dorion (sur le marché)?

En février dernier, Erik Karlsson est passé à deux doigts de devenir un chevalier doré de Vegas.

Avant ça, on a entendu toutes sortes d’histoires concernant sa relation avec Eugene Melnyk, le propriétaire des Sénateurs… Rumeurs qui ont atteint leur point culminant il y a un mois, lors de la photo d’équipe des Sens.

Erik Karlsson sera-t-il échangé durant l’été? Disons que les indices pointent tous vers ça.

Il possède encore une année de contrat (tout comme Max Pacioretty). À suivre.

En rafale

– On jase là… Mais la retraite des frères Sedin pourrait faire mal au Canadien. Jim Benning est assez fou pour utiliser l’espace créé par le départ des jumeaux Sedin afin d’attirer un joueur vedette (comme John Tavares ou Paul Stastny). #SurenchèrePasPrévue?

– La ville de Philadelphie a encore fait un GROS party à la suite du gain de Villanova.

– Alex Ovechkin est maintenant au cinquième rang de ce palmarès.

– C’est quand même une lourde perte pour le Wild du Minnesota.

PLUS DE NOUVELLES