Éric Gélinas semble déjà sur son départ

Éric Gélinas n’a clairement plus sa place au sein de l’alignement du Rocket de Laval. Le vétéran sera encore des gradins, à gratter les fonds de pop-corn, pendant que les jeunes s’amuseront sur la surface glacée. C’est ça le plan instauré par Sylvain Lefebvre et l’organisation.

Gélinas ne doit pas être heureux de cette situation, c’est clair. Qui le serait? Pourtant, le défenseur a étalé toutes ses habiletés cette saison, dont son puissant lancer. Le défenseur gaucher de 6 pieds et 4 pouces a fait scintiller la lumière rouge à 13 reprises, tout en récoltant 26 points, en 63 duels. Gélinas devait peaufiner son jeu dans les trois zone et cette mission a bien progressé pendant la campagne. L’athlète de 26 ans aurait mérité que Bergevin lui octroie un contrat LNH, surtout avec une défensive aussi pourrie.

Quoi doit-il faire pour se retrouver un poste au sein d’une équipe de la Ligue nationale? Cet ancien choix de deuxième tour s’est imposé avec les Devils lors de son entrée dans le show… Il est certes en mesure de se démarquer à nouveau avec un coffre à outils plus rempli. Pendant toute la saison, je n’ai entendu et lu que du bien à son égard… mais aujourd’hui, il doit se contenter des gradins. Ordinaire.

Le constat est donc facile à faire : Éric Gélinas ne devrait pas revenir au sein de l’organisation du Canadien de Montréal l’automne prochain. Pourtant, je demeure convaincu qu’il n’aurait pas plus faire pire que Joe Morrow, David Schlemko ou Mike Reilly. Bergevin avait la latitude en plus pour lui faire un espace au sein de son groupe en haut. Dommage. On ne saura jamais ce qu’il aurait pu donner au Canadien de Montréal.

En rafale

– David Schlemko, qui a reçu un tir sur la main lors du dernier match, et Charles Hudon, encore incommodé par une blessure, étaient absents de l’entraînement.

Voici les combinaisons concoctées par Claude Julien ce matin. 

– Steven Stamkos ne sera pas en mesure de renouer avec l’action avant la fin de la saison.

– Excellente nouvelle. Thomas Chabot représentera le Canada lors des prochains Championnats mondiaux.

– Ce n’est pas évident pour P.K. Subban de prononcer le nom Saguenay.

– Mine de rien, depuis que Daniel Brière et Chris Drury ont quitté cette organisation, cette équipe fait réellement pitié.

PLUS DE NOUVELLES