En route vers le repêchage du CH | Monter, descendre ou maintenir le statut quo ?

Le même dilemme revient depuis les trois dernières années : faut-il monter, descendre ou maintenir le statu quo en vue du repêchage ?

Les succès du CH contraignent l’équipe à sélectionner parmi les cinq derniers rangs et la mentalité de bâtir à travers ce processus, elle, doit rester la même. Cela force – ou du moins, peut forcer – Marc Bergevin à innover s’il veut acquérir des joueurs de premier plan.

Explorons chacune des trois possibilités.

MONTER
+ :
Denis Guryanov, Brock Boeser, Jérémy Roy, Mitchell Vande Sompel et Joel Eriksson Ek, tous des joueurs talentueux pouvant potentiellement être ciblés par le CH, pourraient quitter plus tôt qu’on le croit en 1re ronde. Grimper de quelques échelons offrirait une police d’assurance afin de mettre la main sur un de ces joueurs ou permettrait même de choisir un espoir plus convoité que ceux mentionnés plus haut. Des diamants bruts comme Pavel Zacha, Oliver Kylington et Daniel Sprong ne seront vraisemblablement pas disponibles au 26e rang, mais pourraient l’être quelque part dans le top-20.

– :
Si on met de côté les têtes d’affiche du top-10, la cuvée de 2015 n’est pas aussi profonde que certains médias le suggèrent. La différence entre choisir, par exemple, au 15e plutôt qu’au 26e rang peut être assez subtile et coûter trop cher pour à peu près rien.

VERDICT : L’option de monter est plus attrayante si une des têtes d’affiche (top-10) glisse de façon imprévue durant le repêchage ou s’il y a un danger qu’une équipe mieux positionnée reluque un des joueurs ciblés. Il faut alors improviser un échange de dernière minute, ce qui n’est pas de la tarte.

DESCENDRE
+ :
Si le jeune ciblé par la direction trouve preneur avant le 26e échelon, il vaut peut-être mieux échanger pour deux choix de 2e ronde. Nicolas Roy, Dennis Yann, Dmytro Timashov, Alexander Dergachev, Filip Chlapik, Brandon Carlo et – dans le meilleur des mondes – Jakub Zboril sont des possibilités. Peu importe la cuvée, il y a toujours des restants intéressants au 2e tour.

– : Tout peut arriver lors du repêchage. On a déjà vu des espoirs de calibre top-10 attendre jusqu’en 2e ronde. Si un joueur extrêmement talentueux vient à être encore disponible au 26e rang, on dira que le CH a raté la parade.

VERDICT : Une option à considérer si les noms de Boeser, Guryanov et cie sont déjà appelés. À ce compte, autant miser sur la quantité et espérer qu’une sélection marginale mêle les cartes.

STATU QUO
+ :
Beaucoup d’espoirs talentueux sont sous-estimés dans les listes préliminaires. Par exemple, Anthony Beauvillier et Mitchell Vande Sompel sont respectivement classés au 33e et 34e rang par la Centrale et ils possèdent des qualités uniques. D’autres polarisent les opinions. C’est le cas de Timo Meier, qui est listé 26e par Corey Pronman, le gourou des espoirs d’ESPN, mais aussi haut que 10e par la Centrale. Le Canadien n’est pas assuré de mettre la main sur le joueur dans sa mire, mais il a la certitude de pouvoir sélectionner un joueur de talent qui a été boudé ou simplement négligé.

– :
Trevor Timmins n’améliore pas ses chances de frapper le coup de circuit. Pavel Zacha et Oliver Kylington sont extrêmement doués, mais ils suscitent des doutes et pourraient glisser jusqu’au milieu du peloton. L’occasion est belle…

VERDICT :
Maintenir le statu quo est la décision la plus sage et la plus rentable. Rappelons que le Tricolore a obtenu un espoir de calibre top-10 aussi loin qu’au 26e rang, l’an passé. Dans ces circonstances, le CH peut bien s’en tirer sans prendre de risques inutiles.

En rafale 
Vaughn Karpan a été promu au tout nouveau poste de directeur du recrutement professionnel. LIEN

À noter que ça ne change rien dans le cas de Timmins, qui s’occupe du recrutement amateur.

Jim Matheson nous laisse croire que le poste est entre bonnes mains!


– Brian Murray veut refiler  un mauvais contrat à une autre équipe en échangeant l’un de ses gardiens. LIEN #Greening #Legwand #Cowen

– Le système de Michel Therrien freine-t-il l’offensive? LIEN #DepuisTjrs

À sa décharge, Therrien n’a peut-être pas les atouts pour jouer les probabilités offensives non plus.

– Les Sabres auraient rencontré Dan Bylsma. LIEN

– Les Blackhawks pourraient se départir de trois joueurs de qualité en Oduya, Sharp et Versteeg. LIEN #PlafondSalarial

Misez sur Sharp et Bickell…

– Les jeunes joueurs du Lightning apprennent à gagner! LIEN

– Un jeune génie autiste vise les J.O. de 2020 en natation paralympique. LIEN #Inspirant

– Ah, ce Roberto Luongo…

– Les Bulldogs IceCaps dévoileront leurs nouvelles couleurs demain.

– Ambroise Oyongo veut vivre à Montréal. LIEN #Impact

Rappel : Jonathan Bernier revient sur l’interview à propos de Nelson Mandela. LIEN #PauvreGars

– Russel Martin a été utilisé comme joueur de deuxième but!

– Je vous ai déjà dit que Guy Lafleur n’avait pas la langue dans sa poche?

– Vous avez bien lu Alexandre Carrier et Tyler Johnson dans la même phrase! #Optimisme

On ne sait jamais!

– Marc-Antoine, il faut vivre et mourir avec les joueurs qui nous ont fait gagner. Alors, non…

Mais j’en connais un qui le ferait lui…

– Les Devils ont mis deux espoirs sous contrat. LIEN

– Donald Brashear a une solution pour vos bâtons trop chers! LIEN

PLUS DE NOUVELLES