En route vers le repêchage du CH | Mitchell Vande Sompel, l’espoir le plus polyvalent de 2015

Votre équipe tire de l’arrière par un but en fin de match et votre attaque, qui ne génère rien de rien, a besoin d’un changement de dynamique. Imaginez que vous avez le luxe d’utiliser un de vos défenseurs offensifs au poste de 1er centre.

C’est la latitude que procure le gaucher Mitchell Vande Sompel à l’entraineur des Generals d’Oshawa, D.J. Smith. L’Ontarien est parfois muté au centre du premier trio en plein match et on l’utilise constamment à cette position en désavantage numérique. Quand il n’est pas déployé à l’avant, il contre les meilleurs éléments adverses en tant que défenseur numéro un.

Vande Sompel doit cette polyvalence unique à son excellent processeur hockey. Il sait exactement dans quelle situation il est permis d’intervenir à l’attaque et, même quand il est audacieux, il commet rarement une gaffe. À défaut d’être le plus talentueux – bien qu’il ne soit pas dépourvu d’habiletés avec la rondelle -, on parle de lui comme l’un des joueurs les plus lucides de la cuvée.

Vande Sompel a un coup de patin fluide qui lui sert bien pour fermer l’espace ou réaliser l’entrée de zone en possession de la rondelle. Son lancer n’est pas le plus puissant, mais il est précis et se fraie un chemin à travers le trafic. Le natif de London a fait ses débuts dans la OHL à 16 ans et a joué cette année sa campagne de 17 ans. À 5’10 et 182 livres, il devra prendre un peu de coffre s’il veut maîtriser efficacement les attaquants de puissance du circuit Bettman.

Les statistiques de Vande Sompel sont impressionnantes: il a terminé au 4e rang des pointeurs d’une machine offensive de la OHL – les Generals d’Oshawa ont enregistré le 3e plus grand nombre de buts des 20 équipes du circuit – en faisant constamment la transition entre la défense et l’attaque. Il est aussi ex aequo avec Michael Dal Colle, Cole Cassels et Tobias Lindberg pour le nombre de mentions d’aide, avec 51 passes.

Le défenseur de deuxième année met en banque de grosses minutes dans toutes les situations de jeu en étant déployé sur la 1re paire. Il calcule bien ses montées avec la rondelle et vient activement appuyer ses attaquants grâce à son jeu de pieds et son explosion sur patins. Il possède un coup de patin d’élite et ses mouvements latéraux sont fluides. Sa vitesse est générée grâce à une série de chassés-croisés très rapides. Il est solide sur ses patins grâce à ses muscles du bas du corps, mais son haut du corps gagnerait à être entrainé. Conséquemment, il peut peiner défensivement le long des rampes. Toutefois, il ferme bien l’espace sur le porteur de la rondelle en s’aidant de son coup de patin. Il peut s’esquiver rapidement d’un attaquant adverse et exécuter une bonne première passe. Il bouge bien la rondelle et ne la contrôle pas trop longuement. Il repère bien les options et sait quand appuyer l’attaque.  Il revendique d’excellentes capacités offensives et un tir « malin ». Il patrouille efficacement la ligne bleue et fait des jeux de qualité. Vande Sompel est talentueux et polyvalent, mais il doit rester en santé et gagner en force s’il veut prouver sa durabilité. – David Burstyn, McKeen’s Hockey

Un excellent patineur avec un jeu de pied actif et la vitesse pour percer la zone offensive aisément en possession de la rondelle. Il est confortable quand vient le temps d’attaquer, comme ce à quoi on peut s’attendre d’un joueur qui a grandi en jouant à l’avant. Il est talentueux (sans l’être extrêmement) avec la rondelle. Vande Sompel est à un très haut niveau en termes de QI hockey. Il est assez mature défensivement et son positionnement est efficace pour un joueur de sa stature. Son potentiel est fascinant. – Corey Pronman, ESPN

Mitchell Vande-Sompel pourrait combler un des deux plus grands besoins du Canadien de Montréal. Il a le potentiel de remplacer Alexei Emelin ou Andrei Markov à gauche de la 1re ou de la 2e paire et si sa stature le désavantage, il peut hypothétiquement combler un rôle de centre offensif efficace dans les deux sens de la patinoire. Aussi, il peut donner un coup de main au sein des unités spéciales, qui en ont grandement besoin.

En rafale
– Quand Don Cherry se moque des francos: LIEN

– Discussion: des fans du CH jettent la pierre à Trevor Timmins pour le manque d’offensive du Canadien. LIEN

– Discussion: Mikhail Grigorenko en est-il à ses derniers miles à Buffalo? LIEN

– Jim Benning a aimé ce qu’il a vu de Yannick Weber en l’absence de Dan Hamhuis. Il tentera de prolonger son contrat. LIEN

– Les Bruins pourraient s’inspirer du contrat de Victor Hedman pour signer Dougie Hamilton. Un agent croit même que Hamilton pourrait exiger plus que cinq millions par saison! LIEN

– Si les Sénateurs décidaient d’échanger Anderson, plusieurs équipes seraient intéressées. LIEN

– Ben Bishop reçoit un tir dans les bijoux durant l’échauffement! #Ouch 

– Michael McCarron a fait des pas de géants par rapport à l’année dernière. LIEN

Hehe! 

//

Un vrai chandail des Mighty Ducks#NHL #CoinCoinCoin

Posted by Karl K Boucher on dimanche 24 mai 2015

– Une équipe de la KHL a pris un énorme risque en sélectionnant Petr Mrazek très tôt au 7e rang du repêchage! Mrazek est pourtant sous contrat avec les Red Wings et rien n’indique qu’il quittera la LNH. LIEN

Par la passé, des équipes de la KHL ont repêché Jarred Tinordi, Taylor Hall, Nathan McKinnon et même Connor McDavid.

– Des nouvelles de l’espoir du CH Hayden Hawkey.

Il a été inconscient pendant trois jours à l’hôpital! #Ayoye

– Signature mineure des Leafs.

– Carey Price et sa femme ont apprécié leur lune de miel en retard! LIEN

– Geoff Molson a parlé aux journalistes aujourd’hui: LIEN #Capitanat #Babcock

– Les Alouettes se sont entendus avec six de leurs choix du dernier repêchage. LIEN

– Ça continue…

PLUS DE NOUVELLES