Échanger Stamkos? Le Boston Globe y croit

Le scénario semble farfelu, mais c’est une possibilité qu’a soulevée Kevin Paul Dupont du Boston Globe ce matin.

« Échanger Stamkos est une idée folle, mais quelques personnes y réfléchissent tout haut. »

Steven Stamkos deviendra agent libre sans restriction au terme de la prochaine saison et visera probablement une augmentation similaire à celle de Patrick Kane et Jonathan Toews. La situation est délicate puisqu’étant libre comme l’air, l’offre la plus généreuse monétairement est souvent la bonne.

De plus en plus, le trio des Triplets commence à voler la vedette à l’étoile ontarienne. L’entraineur Jon Cooper a gagné avec ces jeunes dans la ligue américaine et il leur voue une grande confiance.

Cette saison, Johnson, Kucherov et Palat ont cumulé ensemble 200 points. Stamkos, Killorn et Callahan ont pour leur part amassé 164 points. Stamkos revendique à lui seul 44% de cette contribution.

Johnson, Palat et Kucherov sont les trois meneurs de Tampa Bay pour les points par tranche de 60 minutes en saison. Ils mènent aussi au chapitre du pourcentage des chances de marquer chez les attaquants. Leur différentiel +/- cumulatif est de +102 et ils sont tous les trois plus jeunes que Stamkos.

Un pour un, il est évident que le 91 est le meilleur joueur, mais leur synergie les amène à un autre niveau. Sans compter que Johnson a été l’attaquant le plus dominant en séries.

Les fluctuations sporadiques du huard accentuent l’ambiguïté autour du plafond salarial. La flexibilité est plus importante qu’elle ne l’a jamais été. Être pris à la gorge financièrement signifie, dans la plupart des cas, la fin de la fenêtre d’opportunité. On a pu le constater avec les Bruins, les Flyers et les Leafs – quoiqu’elle ne se soit jamais ouverte – et qui sait si les Blackhawks n’en seront pas bientôt affectés.

Tyler Johnson et Ondrej Palat sont présentement signés à rabais, mais s’ils continuent dans cette veine, leur valeur sur le marché sera énorme quand viendra le temps de renégocier leurs contrats en 2017-2018.

Le pacte de Nikita Kucherov finit au terme de la prochaine saison. Il a signé une campagne de 64 points et a produit à ce jour 16 points en 17 matchs de série. Une telle contribution coûte les yeux de la tête dans la nouvelle LNH.

Si Steve Yzerman veut garder la fenêtre ouverte le plus longtemps possible, il devra se montrer clairvoyant. Le Lightning peut-il se permettre de consentir un salaire avoisinant une dizaine de millions à Stammer tout en gardant une marge de manœuvre convenable pour ses jeunes joueurs ? Ou lui serait-il plus favorable d’obtenir deux, voire trois bons joueurs en plus d’un choix de 1re ronde ?

« Tu n’échangerais pas Malkin pour un autre joueur qui fait 9 millions, parce que ça ne t’aide pas. Mais si tu peux obtenir trois pièces importantes et un choix de 1re ronde, tu peux peut-être y songer. » – Un DG anonyme cité dans une chronique d’Elliotte Friedman.

Le cas de Malkin est semblable dans la mesure où il s’agit de deux attaquants d’élite, mais Malkin a été plus souvent blessé et il ne pourra pas tester l’autonomie avant la fin de son contrat en 2022.

Il faut aussi garder en tête que Stamkos, en tant qu’agent libre sans restriction, pourrait décider de quitter la Floride de son propre chef, par exemple, pour rejoindre les Leafs de Mike Babcock. Stamkos a grandi à Markham, une ville très proche de Toronto. Dans ce cas, il vaudrait mieux le troquer avant de le voir partir pour des miettes.

Yzerman devra peser les conséquences à court et long terme de chaque scénario. Malgré la belle relève au centre – Jonathan Drouin et Vladimir Namestnikov, deux choix de 1re ronde – il doit comprendre que son équipe régresserait significativement sans son joueur étoile.

Présentement, le DG du Lightning peut se compter chanceux : il paie à très bas prix trois dynamos offensifs d’élite en Johnson, Palat et Kucherov. Mais il ne jouira pas éternellement de cette bénédiction. À lui de faire un peu de magie.

En rafale
– Andrew Berkshire remet en question la crédibilité de Sylvain Lefebvre. LIEN

Je crois que le problème ne se limite pas à « il a produit dans le circuit junior, donc il a du talent et il devrait produire dans la LAH ». L’analyse est franchement simpliste et les joueurs doivent porter une partie du blâme. Sur papier, les Bulldogs forment-ils vraiment une bonne équipe parce qu’ils comptent sur des joueurs ayant marqué des buts dans la LCH?  Ce n’est pas comme si ce genre de joueurs était une rareté…

– Que faire de Jarred Tinordi? LIEN

– Éric Veilleux pourrait être promu entraineur-chef du club-école des Ducks. LIEN

– Jose Bautista s’absentera quelques matchs. LIEN

– Le gagnant du duel Remparts-Generals obtiendra son billet pour les demi-finales. LIEN

– L’avocat de la famille du défunt Steve Montador a critiqué Gary Bettman, qui semble nier qu’il y ait un lien entre les traumatismes crâniens subis dans la LNH et après la carrière. LIEN

– Vladimir Sobotka décidera au cours des prochains jours s’il retourne en Amérique du Nord ou demeure en Russie. LIEN

Chose certaine, beaucoup d’équipes aimeraient avoir Sobotka…

– Leon Draisaitl croyait aboutir à Gâtineau, mais les Raiders de Prince-Albert ont été plus rapides!

– Mats Zuccarello sera maintenant évalué sur une base quotidienne. On ignore toutefois s’il sera apte à retourner au jeu d’ici la fin des séries. LIEN #Commotion?

– Un adolescent débarque tout bonnement sur le court pour prendre une photo avec Federer! LIEN

– Il n’y a que Jon Cooper pour prédire qu’un de ses joueurs va marquer un but!

La réponse du principal intéressé: 

– À lui de faire sa propre chance.

– Cody Franson désire retourner à Toronto. La destination est d’autant plus attrayante maintenant que Babcock a les commandes. LIEN

– Le dernier duel du CH oppose Lars Eller à Greg Pateryn! LIEN

– Les Penguins tenteront de se dénicher un choix de premier tour. LIEN

Quel sera l’appât?

– Ken Hitchcock devrait demeurer derrière le banc des Blues la saison prochaine, selon ce que rapporte Elliotte Friedman. LIEN

PLUS DE NOUVELLES