Dylan Strome connaît ses meilleurs moments en carrière à Chicago

Auteur d’une saison de 52 points en 2017-2018, Nick Schmaltz a commencé la dernière campagne avec moins de constance. Après avoir inscrit seulement 11 points en 23 matchs, Stan Bowman a pris la décision d’envoyer l’attaquant aux Coyotes de l’Arizona en retour de Dylan Strome et Brendan Perlini.

Dans le désert de l’Arizona, Schmaltz a bien débuté. Ses 14 points en 17 matchs étaient plus que satisfaisants… jusqu’à ce qu’il ne subisse une blessure qui aura mis fin à sa saison.

Pendant ce temps, à Chicago, Dylan Strome connaît les meilleurs moments de sa jeune carrière à Chicago.

Jumelé à Patrick Kane, l’ancien des Otters d’Erie a amorcé son séjour avec les Blackhawks avec une montagne de points. En 29 matchs depuis la transaction, Strome totalise 23 points.

La stabilité semble être la différence la plus importante, pour lui. Une chimie s’est installée entre lui, Alex Debrincat et Patrick Kane, et elle est demeurée en vie. C’est mieux que de passer son temps entre le quatrième trio des Coyotes et le premier des Roadrunners, c’est certain.

Plusieurs de ces points sont un résultat des prouesses de Patrick Kane, mais demeure. Sa venue à Chicago est jusqu’à maintenant un succès. 

Du côté de Brendan Perlini, celui qui avait bien amorcé sa carrière avec les Coyotes connaît les pires moments de sa carrière n’ayant inscrit que 4 points à ses 24 derniers matchs.

En Rafale

– Encore plusieurs recruteurs au match du Canadien.

– Sans surprise.

– Une connexion avec Montréal.

– Sera-t-il réclamé?

PLUS DE NOUVELLES