Drogba atterit à Montréal, au chagrin des patrons de la MLS | Marc Bergevin est allé à la pêche | En rafale

Sans question, la journée appartient à Didier Drogba!

La nouvelle acquisition étoile de l’Impact a atteri à Dorval tard cet après-midi et a eu droit à tout une bain de foule pour célébrer l’occasion.

On vit véritablement le Drogba-mania à Montréal. Cela va sans dire que c’est le plus grand coup de l’histoire de la franchise de l’Impact. Il y a certes eu des bons joueurs comme Nesta et Di Vaio qui ont déjà porté le bleu-et-noir, mais, sans leur manquer de respect, ce ne sont pas des joueurs de la même trempe que l’attaquant originaire de la Côte D’Ivoire.

Drogba est l’ancien capitaine de son équipe nationale et un des plus grands joueurs de l’histoire de Chelsea. Il a même marqué le penalty ayant permi aux siens de remporter la Ligue des Champions en 2011-12.

De plus, on aura droit à un autre joueur francophone à Montréal! Je suis d’ailleurs surpris que l’Impact ne s’est pas servi de cet aspect plus souvent afin d’attirer d’autres joueurs s’exprimant dans la langue de Molière. Il me semble que ça se vend bien, non? 

Mais ce n’est pas tout le monde qui est content de voir le vétéran joueur étoile au Québec.

Selon Jacques Thériault de 98,5 Sports, la MLS et le commissaire Dan Garber auraient mis beaucoup de pression sur Drogba pour qu’il signe un pacte avec le Fire de Chicago. Le principal intéressé n’aurait pas du tout apprécié de se faire dire ce qu’il allait faire rendu à ce stade de sa carrière.

Oui, les droits de Drogba appartenaient déjà au Fire, mais dans le monde du soccer, les transferts de ce genre se font régulièrement. Si un joueur ne veut pas jouer pour un club, on vend ses droits. C’est simple. Drogba voulait jouer à Montréal et n’allait pas faire autrement. 

Ça ne vous fait pas penser à un autre commissaire (ou deux) qui semblent aimer niaiser le peuple québécois quant à ses formations sportives (ou potentielles)?

C’est peut être bel et bien un adon, mais entre l’histoire des Nordiques, le quasi-sabotage des Expos et ce nouvel épisode de la MLS, on dirait que les grands dirigeants sportifs Américains perçoivent les équipes québécoises d’un regard hautain.

Cet article hyper sarcastique de Puck Daddy peut vous donner une idée de quoi je parle. LIEN

C’est une impression comme une autre.

Bergevin était parti à la pêche 
La pêche pour Alexander Semin, Marc? 

Il y a eu aujourd’hui une conférence de presse au Gillette Stadium à Foxborough pour souligner la classique hivernale qui aura lieu le 1er janvier prochain. On a d’ailleurs révélé les logos rétros du CH ainsi que des Bruins. #Cool

On a d’ailleurs questionné Marc Bergevin à propos des discussions avec Alex Galchenyuk, ou plutôt le manque de discussions.

Non mais quelle réponse! #LOL 

Si c’est bel et bien la raison pour laquelle il y a eu une trève dans les négociations, c’est la preuve qu’on peut faire un gros plat avec pas grand chose, à Montréal! 

Je demeure confiant dans le cas de Galchenyuk. Pat Brisson, qui est son nouvel agent, doit prouver à son client qu’il va bien travailler pour lui. Il doit démontrer à Galchenyuk que ce dernier n’a pas fait d’erreur en changeant sa représentation.

Bergevin a prouvé par le passé qu’il est un rigide négociateur. Je ne crois pas que cette histoire se rendra trop loin.

En rafale 
– Didier Drogba avait chaud à son arrivée à Montréal! LIEN #Aisselles 

– Elle ne fait malheureusement pas peur à grand monde, ces jours-ci, la belle Eugénie.

– Le CH espère que Semin pourra retrouver son flair offensif. LIEN

Dans d’autres nouvelles, le ciel est bleu. 

– À quoi devrait-on s’attendre de Kassian, à Montréal? LIEN

Je suis optimiste par rapport à ce joueur. S’il peut enfiler une quinzaine de buts en se servant bien de son gabarit, le CH en sortira gagnant. #Prust

–  Connor McDavid pourrait habiter chez Ryan Smyth durant sa saison recrue! LIEN

– Et, finalement, les Bruins seraient présentement en discussions avec Cody Franson.

PLUS DE NOUVELLES